1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Retour de Lance Armstrong : "Difficile de revenir sur les lieux du crime", commente le directeur de l'équipe Europcar
1 min de lecture

Retour de Lance Armstrong : "Difficile de revenir sur les lieux du crime", commente le directeur de l'équipe Europcar

REPLAY / RÉACTION - Jean-René Bernaudeau, le directeur de l'équipe Europcar, estime que le retour de Lance Armstrong sur les routes du Tour de France n'est pas souhaitable.

Lance Armstrong lors de la dernière étape du Tour de France, sur l'avenue des Champs-Élysées, le 25 juillet 2010
Lance Armstrong lors de la dernière étape du Tour de France, sur l'avenue des Champs-Élysées, le 25 juillet 2010
Crédit : FRANCOIS LENOIR / POOL / AFP
Lance Armstrong sera sur les routes du Tour de France ce jeudi
01:23
Julien Quelen
Julien Quelen

Alors que tous les soupçons sont en éveil concernant les performances de l'actuel leader de la Grande Boucle Christopher Froome, Lance Armstrong fait son retour sur les routes du Tour de France. Le septuple vainqueur déchu de la course sera au départ de l'étape Muret-Rodez une journée avant le peloton dans le cadre d'une opération caritative de lutte contre le cancer. 

Pour le directeur de l'équipe Europcar, Jean-René Bernaudeau, le retour de l'Américain sur les routes du Tour de France n'aurait pas dû être envisageable. "Lance Armstrong doit beaucoup au Tour de France et il l'a abîmé. C'est assez difficile de comprendre comment il peut prendre du plaisir à revenir dans un endroit où il y a quand même une reconstruction à faire. C'est assez inexplicable. Maintenant, ça le regarde. Il a aussi fait des choses mieux, des choses qui ne sont vraiment pas bien. Globalement, ça doit être difficile de revenir sur les lieux du crime", a ainsi déclaré le manager français au micro de RTL

L'époque Armstrong est une époque que les gens veulent oublier

Jean-René Bernaudeau

Si personne ne peut encore présager des réactions du public qui sera présent sur les bords de la route au moment du passage de l'ancien patron controversé du peloton, Jean-René Bernaudeau estime, lui, que les gens ne souhaitent pas garder en mémoire l'époque où il dominait le cyclisme. "Le Tour de France, on n'a pas le droit d'y toucher. C'est le respect de l'histoire de notre sport parce que ce Tour de France nous a maintenus en vie. Aujourd'hui, le cyclisme va mieux et il a failli l'abîmer. L'époque Armstrong est une époque que les gens veulent oublier", a-t-il ainsi conclu. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/