1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Play-offs NBA : Stephen Curry contre James Harden, le choc des titans
3 min de lecture

Play-offs NBA : Stephen Curry contre James Harden, le choc des titans

PRÉSENTATION - Ce 19 mai débutent les finales de conférences, l’équivalent des demi-finales du championnat américain de basket. À l’Ouest, le match entre Warriors et Rockets opposera tout simplement les deux meilleurs joueurs de la saison.

Stephen Curry contre James Harden, le choc des titans
Stephen Curry contre James Harden, le choc des titans
Crédit : AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Le meilleur joueur de la saison contre son dauphin, la meilleure équipe de l’année contre le parfait outsider. Voici comment résumer l’opposition entre les Warriors de Golden State et les Rockets de Houston qui se disputeront à partir de ce 19 mai un ticket pour les finales NBA et le titre de meilleure équipe de l’Ouest. L’objectif des deux équipes sera de remporter le plus vite possible quatre rencontres pour gagner le droit de disputer le trophée Larry O’Brien face au vainqueur de la confrontation Atlanta-Cleveland

Du côté des Warriors, tout s’est déroulé à la perfection cette année. Malgré un coach novice arrivé l’été dernier, Steve Kerr, et un effectif à l’historique de blessures lourd, les Californiens ont réussi une incroyable saison, ne s’inclinant qu’à 15 reprises en 82 rencontres. Et les play-offs sont pour l’instant du même acabit. Sur les épaules d’un Stephen Curry injouable, et élu meilleur joueur de la ligue il y a quelques semaines, leur parcours ressemble pour l’instant à une promenade de santé vers un titre qui leur échappe depuis exactement 40 ans. 

Des Rockets forgés dans l'adversité

Pourtant, un homme pourrait bien leur barrer la route : James Harden. Auteur de la saison de sa vie et patron d’une équipe de Houston qui n’abandonne jamais, le barbu a terminé deuxième de l’élection de meilleur joueur de l’année… derrière Stephen Curry. Une injustice, d’après ses coéquipiers et supporters, qu’il serait bien inspiré de réparer s’il veut retrouver les finales, après une défaite en 2012 sous le maillot d’Oklahoma City. 

Et c’est sans aucun doute cette rivalité entre Harden et Curry qui pourrait régler le sort de la série. La rencontre au sommet entre deux joueurs qui ont illuminé l’année NBA était un fantasme pour la plupart des suiveurs de la NBA, et il pourrait bien donner lieu à un affrontement de légende. Loin de la tranquille balade des Warriors dans ces play-offs, les Rockets se sont défaits des Clippers au tour précédent après avoir été menés 3 victoires à une. Un exploit qui n’avait été réalisé qu’à huit reprises dans l’histoire de la NBA, et la preuve que James Harden et les siens ont de quoi contrarier n’importe quelle équipe, malgré la blessure de leur poison défensif,Patrick Beverley, l'homme qui aurait dû défendre sur "Chef Curry". 

James Harden, barbu impassible et revanchard

À écouter aussi

Si Stephen Curry a régné sur la saison, la facilité des siens pour franchir les deux premiers tours ne lui ont pas permis de se chauffer autant d’Harden. Avec près de 27 points et huit passes décisives de moyenne, l’arrière marque autant qu’il dirige le jeu de son équipe, en véritable patron. S’il n’est pas au niveau, ses Rockets sont perdus, mais dès lors qu’il commence à trouver son rythme en attaque et ses partenaires dans le jeu de passes, Houston domine. 

En clair, pendant que Curry brille naturellement au sein d’un collectif parfaitement huilé, Harden est indispensable à la réussite de son équipe. Une pression qui n’a pour l’instant jamais troublé le barbu revanchard et une situation d’outsider dos au mur qui pourrait seoir à merveille aux Texans. Car comme le répètent à qui veut l’entendre les fans de Houston, Stephen Curry aura tout intérêt à “Fear the beard”, à craindre la barbe. 

Une opposition de styles à l'Est : "King James" contre les faucons

Et si la rencontre entre Warriors et Rockets mettra aux prises deux très fortes individualités, c’est plutôt du côté des styles de jeu qu’il faudra regarder dans l’autre finale de conférence, à l’Est cette fois. Contre des Cleveland Cavaliers portés par un LeBron James incandescent depuis le début des play-offs, c’est par leur jeu collectif léché que les Hawks d’Atlanta tenteront d’arracher la première finale de leur histoire. 

Sans joueur phare, “Franchise player” comme ils sont appelés outre-Atlantique, l’équipe d’Atlanta a préféré miser sur une équipe aux hommes interchangeables, la rendant très difficile à défendre par la multiplicité de choix qu’elle propose. Dotée de joueurs intérieurs très forts, de certains des meilleurs shooteurs de la ligue, capables de prendre feu à tout instant et de feux follets sur le poste de meneur, les Hawks devront pourtant réaliser un exploit pour tomber la machine enfin lancée des “Cavs”.

Équipe maudite du basket, jamais gagnante malgré des talents immenses, les Cavaliers ont réussi un coup superbe cet été en ramenant LeBron James dans l’Ohio. Enfant de la région, le meilleur basketteur du monde est revenu au bercail après avoir assouvi sa soif de titres du côté de Miami. Désormais entouré du brillant mais fragile Kyrie Irving, de l’une des références du coaching mondial, David Blatt, et d’un vaste panel de joueur de devoir aux capacités maintes fois démontrées, “King James” semble avoir toutes les cartes en mains pour faire gagner ses Cavaliers, et enfin briser la malédiction. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/