1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Open d'Australie : les Français Gilles Simon et Alizé Cornet s'en sortent bien
1 min de lecture

Open d'Australie : les Français Gilles Simon et Alizé Cornet s'en sortent bien

Les deux Français se sont qualifiés pour le troisième tour de l'Open d'Australie ce jeudi à Melbourne.

Alizé Cornet a battu la Tchèque Denisa Allertova le 22 janvier 2015 à Melbourne et accède au troisième tour de l'Open d'Australie (illustration).
Alizé Cornet a battu la Tchèque Denisa Allertova le 22 janvier 2015 à Melbourne et accède au troisième tour de l'Open d'Australie (illustration).
Crédit : WILLIAM WEST / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Malgré la défaite la veille d'Océane Dodin, le tennis féminin français restera représenté à l'Open d'Australie grâce à la victoire ce jeudi 22 janvier à Melbourne d'Alizé Cornet. La jeune femme a dignement fêté ses 25 ans en se qualifiant pour le troisième tour en battant la Tchèque Denisa Allertova, 107e mondiale, en trois sets 6-4, 6-7 (2/7), 6-2.

Si l'issue a été victorieuse, la Française n'a néanmoins pas été à son meilleur niveau, ainsi qu'elle le reconnaît : "Il a fallu travailler aujourd'hui. Quand on ne joue pas à son meilleur niveau, cela prend du temps surtout contre une adversaire assez redoutable, qui prend sa chance. J'aurais pu finir en deux sets ayant servi deux fois pour le match à 5-4 et 6-5. Mais je me suis tendue, j'ai arrêté un peu de jouer..."

La Niçoise, 19e, affrontera au prochain tour la Slovaque Dominika Cibulkova (numéro 11), finaliste l'an passé.

Gilles Simon au troisième tour

Gilles Simon, tête de série numéro 18, s'est également ce jeudi qualifié pour le troisième tour de l'Open d'Australie en dominant l'Espagnol Marcel Granollers, 58e, en trois sets 7-6 (7/5), 6-2, 6-4.

À écouter aussi

Pourtant le Français n'étais pas à l'aise avant le match : "Je n'aime pas affronter ce joueur. D'ailleurs, j'étais assez tendu avant le match parce que j'avais perdu quatre fois contre lui (en cinq rencontres avant celle de jeudi). Jan (de Witt, son entraîneur) m'a bien aidé".
 
Mais sa victoire l'a rassuré et il assure désormais que ce joueur ne lui fait plus peur. Ce qui n'est pas forcément le cas de David Ferre, son prochain adversaire : "C'est très dur de battre David Ferrer (...) Il faudra de la condition physique, être capable de tenir longtemps, saisir les occasions. Physiquement, je me sens prêt pour ce tournoi. Cela a été long, mais j'ai réussi à régler pas mal de problèmes".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/