2 min de lecture Tennis

Marion Bartoli se livre sur l'ex petit ami qui lui a "fait vivre un enfer"

Trois semaines après l'annonce de son retour à la compétition en 2018, la joueuse de tennis française de 33 ans se confie dans les colonnes du journal "L'Équipe", mardi 9 janvier.

Marion Bartoli le 20 décembre 2017 à Paris
Marion Bartoli le 20 décembre 2017 à Paris Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Elle a besoin de se prouver qu'elle est "encore en vie", qu'elle peut se "relever". Voilà comment Marion Bartoli explique en grande partie son choix de redevenir une joueuse de tennis professionnelle à 33 ans, plus de quatre ans après avoir mis un terme à sa carrière, le 14 août 2013. 

L'annonce fait alors l'effet d'un séisme. Près d'un mois plus tôt, la native du Puy-en-Velay a réalisé "son rêve" : remporter le légendaire tournoi de Wimbledon sur le gazon londonien. "Quand j'ai arrêté ma carrière, j'étais la plus heureuse du monde, assure-t-elle mardi 9 janvier dans une longue interview accordée à L'Équipe. Puis j'ai rencontré mon ancien mec en mai 2014..."

Commence alors ce qu'elle décrit aujourd'hui comme "un enfer". Les noms d'oiseau fusent à l'encontre de cet "ex" avec qui elle restera 18 mois - "c'est très long". "Tous les jours, il me disait que j'étais grosse. Tous les jours. Il voyait une fille mince, il me disait : 'Tu as vu comme elle est mince et belle' (...) Je suis sortie de Wimbledon en me disant : 'J'ai réalisé mon rêve, je serai heureuse éternellement'. J'avais une joie de vivre au quotidien immense. Il a tout pris. Il l'a éteinte au fur et à mesure tous les jours".

Je ne vais pas revenir pour être 100e mondiale

Marion Bartoli
Partager la citation

Débarrassée de ce fardeau, Marion Bartoli va tenter un come-back forcément compliqué. Une exhibition avec les sœurs Williams est prévue au Madison Square Garden de New York le 7 mars, avant un retour à la compétition à Miami le 21 mars, espère-t-elle. Mais l'ancienne 7e joueuse mondiale n'hésitera pas à repousser l'échéance si elle ne se sent pas prête, compétitive. "La perte de poids est le baromètre de mon retour".

À lire aussi
Novak Djokovic, Rafael Nadal et Roger Federer à New York le 23 août 2013 tennis
Nadal, Federer, Djokovic... Qui est le plus grand joueur de tous les temps ?

Car Bartoli n'entend pas revenir pour faire de la figuration. Si elle assure vouloir "s'amuser, prendre du plaisir", son objectif est avant tout "de jouer des grands matches sur des grands courts (...) Si je prends 6-1 contre les filles qui sont entre 15e et 30e, ça ne sera pas possible. Je ne vais pas revenir pour être 100e mondiale (...) Sans prétention, avec ma carrière, ça me paraît logique".

Depuis l'annonce de son retour, le 19 décembre dernier, la demi-finaliste de Roland-Garros 2011 multiplie les séances au Centre national d'entraînement, à Paris. "J'arrive à 9h et je repars à 21h, détaille-t-elle. Je fais entre 3h30 et 4 heures de tennis, 2h/2h30 de physique, plus la récup, les kinés". Le tout avec le sourire, "car c'est tellement rien par rapport à ce que j'ai traversé. Je suis heureuse de me lever tous les matins, d'être en bonne santé". 2018, l'année de Bartoli ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tennis Marion Bartoli WTA
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants