1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Le nouveau et incroyable défi de Serge Girard
2 min de lecture

Le nouveau et incroyable défi de Serge Girard

Après avoir traversé tous les continents en courant, le Normand va entamer le 8 mars prochain un tour du monde à la seule force humaine.

Serge Girard
Serge Girard
Crédit : Serge Girard
Frédéric Veille

À 61 ans, Serge Girard va s’élancer pour ce qui s’annonce déjà comme son pari le plus fou ! Lui qui a déjà par le passé traversé les continents en courant et sans un jour de repos s’attaque à un tour complet du globe à pied et à la rame, avec un départ qui sera donné depuis l’île de la Réunion. Une île que le Normand a rejoint depuis quelques jours pour peaufiner son incroyable défi, qui se fera à la seule force humaine puisqu’il n’aura ni moteur, ni voile, pour parcourir les continents et affronter les océans. 

Plus de 45.000 kilomètres en un peu moins de deux ans

Le tour du monde prévu par Serge Girard
Le tour du monde prévu par Serge Girard
Crédit : DR

Au total, c’est une distance de plus de 45.000 kilomètres qu’il devrait effectuer en, selon ses estimations, un peu moins de deux ans. "Courir, je sais faire et je sais à quoi m’attendre, mais c’est sur l’eau que cela va se compliquer car les aléas de la météo vont certainement me réserver quelques surprises", explique-t-il. 

Cela fait maintenant près de deux ans que Serge Girard se prépare à réaliser cet exploit que seuls l’anglais Jason Lewis et le Turc Erden Eruç ont réalisé avant lui, sachant que ces derniers avaient fait tour du monde à vélo et à la rame. Pour Serge Girard, l’aventure océane se fera sur "Middleton", un bateau en carbone de 7 m de long sur 2 de large "avec une cellule de vie très spartiate mais aussi équipée de façon à être en constante relation avec mon routeur, qui tentera de me faire éviter les cyclones et autres tempêtes en mer".

Il a déjà réalisé quelques exploits retentissants

Mais ce sont les transitions que redoute le Normand. Des moments difficiles à gérer entre les traversées d’océans, assis dans un milieu humide et instable, et la remise en route du corps pour repartir au pas de course sur la terre ferme. Sur terre, justement, où son parcours représente environ 350 marathons, il devrait user 20 paires de chaussures, 100 paires de chaussettes, 50 T-shirts, 50 shorts. "Quant à mon poids, je devrais perdre dix kilos", souligne-t-il.
 
Serge Girard, qui vit près du Havre, est un spécialiste de courses de grandes distances. Il a déjà réalisé par le passé quelques exploits retentissants comme Los Angeles - New York (4.597 km) en 53 jours, Perth - Sydney (3.75 5km) en 47 jours, Lima - Rio de Janeiro (5.235 km) en 73 jours, Dakar - Le Caire (8.295 km) en 123 jours, Paris - Tokyo (19.097 km) en 260 jours et le tour de l’Union Européenne, soit 25 pays traversés (27.011 km) en 365 jours.

Frédéric Veille, le correspondant de RTL en Normandie, et Serge Girard
Frédéric Veille, le correspondant de RTL en Normandie, et Serge Girard
Crédit : Frédéric Veille
Voir aussi
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/