1 min de lecture Danse

JO 2024 : le breakdance, discipline olympique ?

Parmi les nouvelles disciplines pressenties pour les Jeux olympiques à Paris en 2024, figure le breakdance. Le Comité International Olympique doit trancher.

>
Le breakdance, discipline olympique en 2024 ? Crédit Image : M6 / Ingrid Carré | Crédit Média : M6 / Ingrid Carré | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 et Sophie Merle

Carlota Dudek est une B-Girl, comprenez une breakdanceuse. Tous les jours depuis 10 ans, l'adolescente de 16 ans s'entraîne pendant plusieurs heures à réaliser enchaînements acrobatiques et figures au sol.

"La particularité du breakdance avec les autres danses hip-hop, c'est que celle-ci se concentre au sol, donc il est nécessaire d'avoir une bonne préparation physique pour faire tout ça."

L'art de la danse est donc aussi un sport à part entière qui candidate pour les JO de 2024. Un joli rêve et un coup de projecteur pour les quelques 6.000 licenciés en France. De quoi permettre à la discipline de gagner en visibilité, en reconnaissance.

Pour rajeunir son audience, le Comité International Olympique a déjà intégré le breakdance en octobre 2018, aux Jeux Olympiques de la jeunesse à Buenos Aires en Argentine. Carlota Dudek a terminé 4ème.

Technique et charisme

À lire aussi
Des membres du groupe de breakdance Chapin Crew, lors d'une compétition internationale à Montpellier, le 20 novembre 2010. Jeux Olympiques
JO 2024 : le breakdance, nouvelle épreuve au programme ?

Martin Lejeune, lui est reparti avec une médaille d'argent. Alors forcément, il est l'un des espoirs pour 2024." J'aurai 21 ans.Dès qu'on saura vraiment le délibéré, on commencera à y penser." En attendant, il s'entraîne quotidiennement avec son équipe.
Malgré son jeune âge, le B-Boy maîtrise la technique. Son autre atout : la prestance, l'amplitude des mouvements et son charisme.


Mais l'art et le sport sont ils compatibles ? Le breakdance risque-t-il d'être trop codifié en entrant aux JO ? Car qui dit discipline dit règles et notes, comme pour le patinage artistique quand les vainqueurs des tournois actuels de breakdance sont désignés à main levée.

Sasha Vangrevelynghe de l'association KLA District  estime que les process de jugement font encore débat. "Les anciens pensent que ça peut pas aller, mais je comprends que ça puisse faire peur." Le CIO doit trancher. Une chose est sûre, il y aura battle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Danse Compétition Jeux Olympiques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants