1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jason Lamy Chappuis : "Je me sens libéré"
2 min de lecture

Jason Lamy Chappuis : "Je me sens libéré"

INVITÉ RTL - Jason Lamy Chappuis, champion olympique de combiné nordique (saut à skis et ski de fond) à Vancouver en 2010, a annoncé samedi 28 février qu'il mettrait fin à sa carrière au terme de la saison, à 28 ans.

Jason Lamy-Chappuis, invité de RTL, le 2 mars 2015
Jason Lamy-Chappuis, invité de RTL, le 2 mars 2015
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Écoutez l'interview de Jason Lamy Chappuis par Marc-Olivier Fogiel
07:46
Gregory Fortune
Gregory Fortune

L'un des plus grands sportifs français de ces dernières années va faire ses adieux : Jason Lamy Chappuis, médaillé d'or du sprint par équipes du combiné nordique samedi 28 février aux Mondiaux de Falun, a annoncé qu'il tirerait sa révérence à la fin de cette saison 2014-2015. 48 heures plus tard, il a répondu aux questions de Marc-Olivier Fogiel dans RTL Soir.

"C'est beaucoup d'émotions a d'abord déclaré 'Jez'. Il y a de la tristesse parce que je sais que mes copains d'équipe, l'adrénaline des grandes compétitions, les voyages, tout ça ça va me manquer. Mais en même temps, je me sens libéré, libéré d'un poids, parce que c'est quand même difficile la vie de sportif de haut niveau".

On regrette d'avoir bu deux bières un week-end parce qu'on se dit que le lendemain ça va être dur

Jason Lamy Chappuis

Concrètement, durant 11 ans, "c'est beaucoup de sacrifices", a détaillé le natif de Missoula, dans le Montana, aux États-Uis, d'un papa français et d'une maman américaine. "C'est l'hygiène de vie, l'entraînement, se faire mal tous les jours. On n'a pas un jour où on ne pense pas à notre entraînement, à ce qu'il faut faire pour être au mieux, on regrette d'avoir bu deux bières un week-end parce qu'on se dit que le lendemain ça va être dur (...) Au bout d'un moment, on a aussi envie d'une vie normale", concède-t-il sans mal.

Il veut devenir pilote de ligne

Désormais, l'athlète de 28 ans à d'autres projets, notamment celui de devenir pilote de ligne. Il "espère pouvoir s'y attaquer assez tôt (...) pour être dans quelques années pilote dans une grande compagnie aérienne". Cette reconversion va lui coûter de l'argent. Il explique en avoir "gagné suffisamment" grâce à son titre olympique de 2010 (en individuel petit tremplin) "pour être tranquille quelques années". 

J'ai quand même eu la chance d'avoir pu gagner ma vie par rapport à mes potes qui ont galéré pour trouver du boulot

Jason Lamy Chappuis
À lire aussi

"J'ai quand même eu la chance d'avoir pu gagner ma vie par rapport à mes potes qui ont galéré pour trouver du boulot, conclut-il. Je suis propriétaire d'un appartement. Je ne me plains pas, mais c'est vrai que j'ai quelques années devant moi, mais après c'est tout".

Jason Lamy-Chappuis, invité de RTL, le 2 mars 2015
Jason Lamy-Chappuis, invité de RTL, le 2 mars 2015
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/