1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1-GP des États-Unis : Lewis Hamilton un peu plus proche du titre mondial
2 min de lecture

F1-GP des États-Unis : Lewis Hamilton un peu plus proche du titre mondial

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a creusé l'écart en tête du Championnat du monde en remportant dimanche le Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1 devant son coéquipier allemand Nico Rosberg, parti en pole position, qu'il a doublé au 24e tour.

Lewis Hamilton le 2 novembre 2014
Lewis Hamilton le 2 novembre 2014
Crédit : AFP/J.Watson
La rédaction numérique de RTL & AFP

Grâce à cette 5e victoire d'affilée et la 10e cette saison, Hamilton compte désormais 24 points d'avance sur Rosberg et a pris une option supplémentaire sur le titre de champion du monde, même si le suspense durera forcément jusqu'à la grande finale d'Abou Dhabi, le 23 novembre, qui rapportera 50 points au vainqueur. 
   
Le podium a été logiquement complété par l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), qui est aussi 3e du championnat pilotes derrière les deux intouchables pilotes des Flèches d'Argent, auteurs de leur 10e doublé de la saison. Auteur d'une course parfaite, comme Hamilton, Ricciardo a finalement terminé devant les deux Williams de Felipe Massa et Valtteri Bottas, suivies à bonne distance de la Ferrari de Fernando Alonso.

Ce petit quelque chose en plus qui fait la différence

Grâce à cette 32e victoire de sa carrière en F1, Hamilton, déjà sacré champion du monde en 2008 chez McLaren, dépasse son compatriote Nigel Mansell et devient le pilote britannique le plus souvent victorieux en F1. 

Six ans jour pour jour après son 1er titre de champion du monde, obtenu en 2008 au GP du Brésil, Hamilton a montré une fois de plus, en gérant parfaitement ses pneus et son carburant, puis en réussissant un dépassement parfait sur Rosberg, peu avant la mi-course, qu'il a ce petit quelque chose en plus qui fait la différence entre les très bons pilotes et les "superstars" de la F1. 

17 voitures sur la grille, comme le numéro de Jules Bianchi

Le quadruple champion du monde en titre, Sebastian Vettel (Red Bull), vainqueur l'an dernier sur ce superbe Circuit des Amériques, était parti de la voie des stands, en dernière position, et a terminé dans les points, à la 7e place, coiffé d'un superbe casque aux couleurs de Captain America, le héros de BD. 

À écouter aussi

À cause du forfait des deux Marussia et des deux Caterham, et à cause de la pénalité obligeant Vettel à partir des stands, il n'y avait que 17 voitures sur  la grille de départ. 17, comme le numéro de course de Jules Bianchi, le pilote français toujours hospitalisé dans un état "critique mais stable" au Japon, un mois après son dramatique accident sur le circuit de Suzuka.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.