1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Dopage : Lance Armstrong sera jugé aux États-Unis
2 min de lecture

Dopage : Lance Armstrong sera jugé aux États-Unis

Le ministère de la Justice réclame à l'ancienne vedette américaine du cyclisme mondial déchue pour dopage, près de 100 millions de dollars de dommages-intérêts

Lance Armstrong devra faire face à un procès dans l'affaire de l'US Postal
Lance Armstrong devra faire face à un procès dans l'affaire de l'US Postal
Philippe Corbé : Lance Armstrong sera jugé pour dopage aux États-Unis
03:50
Dopage : Lance Armstrong sera jugé aux États-Unis
03:09
Philippe Corbé & Loïc Farge

Après avoir perdu ses sept titres sur le Tour de France pour s’être dopé, Lance Armstrong va se retrouver devant la justice américaine. C'est ce qui vient de décider un juge de Washington. On voit mal désormais comment le champion, déchu pour avoir déçu, va pouvoir échapper à un grand procès dans l'affaire US Postal. Ce juge fédéral considère que les poursuites intentées par le ministère de la Justice sont valables. Les autorités américaines réclament en effet au Texan 100 millions de dollars (94 millions d’euros) de dommages et intérêts.
US Postal (la Poste américaine) est un service public qui a versé 32 millions de dollars à l’équipe d’Armstrong. Il estime avoir été trompé, et subir aujourd'hui des dégâts pour son image. L'ancien roi du Tour de France conteste. Selon lui l’US Postal, et donc les États-Unis, ont été largement remboursés, les contrats de sponsoring leur ont rapporté plus d’argent qu’il n’en ont perdu.

Plainte pour fraude

La procédure est partie en fait d'une plainte en 2010 de son ancien coéquipier Floyd Landis. Une plainte pour fraude, à laquelle l'État fédéral s’est joint. Ici, un particulier peut ainsi poursuivre un autre s’il estime qu’il a trompé les autorités fédérales, et donc le pays tout entier. Le juge a conclu que cette question devait être tranchée par un jury de citoyens, lors d’un procès.

Que devient Lance Armstrong ? On se souvient de son interview confession, il y a quatre ans, à la reine de la télé américaine, Oprah Winfrey. Une opération de communication pour sauver son image. Mais cela n’a pas suffi. Elle reste très dégradée ici. Car au fond, ce n’était pas seulement son image qui était en jeu.

Armstrong représentait le héros américain, qui surmonte les difficultés de la vie, qui échappe à la mort, pour devenir, à force de courage, le meilleur, le plus puissant, le plus grand. Certains ne lui pardonnent pas d’avoir menti, non seulement sur l’aspect sportif du dopage, mais aussi menti sur cette belle histoire américaine qu’il racontait.

Il s'est retiré de sa fondation

À lire aussi

Aujourd'hui Armstrong a toujours un magasin de vélo et un café à Austin chez lui au Texas, un autre à Dallas. Il passe généralement ses étés dans le Colorado. Il fait du VTT. Il continue à rouler, parfois pour des courses de charité.

Il a dû démissionner de sa fondation pour les malades du cancer qui avait lancé les bracelets jaunes Livestrong commercialisés par Nike (80 millions d’entre eux ont été vendus dans le monde au milieu des années 2000). Mais même s’il s'est retiré de sa fondation, même si elle a été débaptisée pour ne plus faire apparaître son nom, l’image restait salie par ses mensonges. Nike a retiré son soutien.

Cet hiver, Lance Armstrong est allé en Nouvelle-Zélande tourner une publicité pour une grande marque de bière locale qui s’appelle "Lion". Le spot s’appelait "La conséquence". Le concept, c’était de montrer ce qu’on risque de perdre quand on cherche à gagner à tout prix.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/