1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Dakar 2017 : Philippe Croizon explique son prochain challenge
1 min de lecture

Dakar 2017 : Philippe Croizon explique son prochain challenge

RÉACTION / REPLAY - L'aventurier français amputé des quatre membres veut participer au célèbre rallye-raid au volant d'un buggy spécialement adapté à son handicap.

Philippe Croizon auteur du livre : "Pas de bras, pas de chocolat"
Philippe Croizon auteur du livre : "Pas de bras, pas de chocolat"
Crédit : AFP/E.Fefferberg
Dakar 2017 : Philippe Croizon explique son prochain challenge
00:54
Gregory Fortune & Christophe Pacaud

Il a déjà traversé la Manche puis relié les cinq continents à la nage : Philippe Croizon, amputé des quatre membres, se lance un nouveau défi. À 47 ans, il souhaite faire le Dakar en 2017. Il va donc tenter de convaincre 500 chefs d'entreprise de s'engager derrière cet incroyable objectif : prendre le départ dans une voiture spécialement aménagée, avec un co-pilote à ses côtés et une équipe, le Team Tartarin-Croizon, qui comptera une deuxième voiture et un camion d'assistance. Soit au total une douzaine de personnes pour un budget estimé à 500.000 euros. 
"Ça fait déjà 20 ans que je conduis un véhicule sans toucher le volant ni les pédales, explique celui qui fut électrocuté par une décharge de 20.000 volt en mars 1994. Là, on va mettre un système hydraulique dans ce buggy. C'est un jeu vidéo en réel, avec un moteur de 340 chevaux aux fesses, sauf que je n'aurais pas de volant ni de pédales : j'aurais un joystick et mon sélecteur de vitesse sur le bras gauche, mon petit bras, qui est tout court. Et puis en avant !".

Quand j'ai voulu traverser la Manche, deux ans avant je ne savais pas nager

Philippe Croizon

"Il y en a plein qui m'ont dit  : 'mais faire le Dakar, ce n'est pas possible', raconte encore Philippe Croizon. Mais quand j'ai voulu traverser la Manche, deux ans avant je ne savais pas nager. Tout est possible, franchement, c'est juste dans la tête". Quant à l'objectif d'après, il a déjà une idée : "J'aimerais bien être le premier handicapé dans l'espace". L'appel est lancé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/