1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Ayrton Senna : dix ans de carrière mais un statut hors-norme
3 min de lecture

Ayrton Senna : dix ans de carrière mais un statut hors-norme

Le Brésilien Ayrton Senna da Silva, triple champion du monde et légende de la Formule 1, s'est éteint il y a 20 ans jour pour jour sur le circuit italien d'Imola, le 1er mai 1994. Il avait débuté sa carrière dix ans plus tôt.

Ayrton Senna en mars 1993 au Brésil. Au second plan, un certain Michael Schumacher
Ayrton Senna en mars 1993 au Brésil. Au second plan, un certain Michael Schumacher
Crédit : AFP/J.Perreira
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Au nombre de titres mondiaux (3), il est devancé par l'Allemand Michael Schumacher (7), l'Argentin Juan Manuel Fangio (5), le Français Alain Prost et l'Allemand Sebastian Vettel (4). Côté victoires (41), il pointe "seulement" au 3e rang, derrière Schumacher (91) et Prost (51). 

Pourtant, s'il ne devait rester qu'un pilote de Formule 1 dans l'imaginaire collectif, ce serait sûrement lui : Ayrton Senna.

14h17, le drame en direct

Ayrton Senna, un pilote hors-norme qui a passionné les foules entre 1984 et 1994. Un homme charismatique, au caractère affirmé, sur et en dehors de la piste. Un pilote parti au sommet de sa gloire, un dimanche 1er mai sur le circuit italien d'Imola, alors qu'il menait le Grand Prix de Saint-Marin. 

C'était à 14h17 précises, en direct à la télévision : au 7e tour, le Brésilien perdait le contrôle de sa Williams-Renault et percutait de plein fouet le mur en béton de la courbe de Tamburello. Il allait avoir 34 ans. 20 ans plus tard, les images sont encore dans toutes les têtes, des amateurs de Formule 1 et bien au-delà.

Chronologie de l'accident mortel d'Ayrton Senna le 1er mai 1994 à Imola
Chronologie de l'accident mortel d'Ayrton Senna le 1er mai 1994 à Imola
Crédit : AFP

C'est dur de trouver un aspect positif au fait qu'il a eu un accident et a perdu la vie, mais ça veut aussi dire qu'on n'a pas assisté à son déclin

Ron Dennis, ancien patron de McLaren
À écouter aussi

L'homme qui a le mieux connu Senna durant son passage en F1, c'est Ron Dennis, le patron de McLaren, chez qui le natif de Sao Paulo a raflé 35 de ses 41 victoires et conquis ses trois titres mondiaux (1988, 1990, 1991). 

"Pourquoi Senna est-il considéré par beaucoup comme le meilleur pilote de tous les temps ?", lui a-t-il été demandé lundi 28 avril. Réponse : "Parce qu'il a été vraiment très bon pendant tout le temps qu'il a passé sur cette planète. C'est dur de trouver un aspect positif au fait qu'il a eu un accident et a perdu la vie, mais ça veut aussi dire qu'on n'a pas assisté à son déclin". 

Rivalité exacerbée avec Alain Prost

Ron Dennis avait repéré Senna quand il était chez Lotus. Après des débuts remarqués chez Toleman, en 1984, le Brésilien enfile les coups d'éclat pendant trois saisons (1985-1987) au volant d'une Lotus pourtant moins rapide que ses rivales. Puis, de 1988 à 1993, Senna brille chez McLaren, remportant plus d'un GP sur trois (35 en 96 départs).

La rivalité avec Alain Prost dope alors les audiences de la F1, surtout en 1988 quand le champion français et son jeune rival raflent 15 Grands Prix sur 16, et Senna son premier titre mondial. Puis les relations entre les deux hommes se tendent. Prost part chez Ferrari (1990). Senna, lui, quittera Ron Dennis en 1994 pour rejoindre Williams, avec qui il disputera trois GP seulement. Prost s'était retiré fin 1993 de la compétition, sur un 4e titre de champion du Monde.

Ayrton Senna et Alain Prost en novembre 1988 en Australie
Ayrton Senna et Alain Prost en novembre 1988 en Australie
Crédit : AFP/P.Pavani

Générosité

Enfin, l'autre facette de Senna, celle qui a fait de lui un seigneur du sport, c'est qu'il était "un bon être humain, avec des principes et des valeurs", rappelle volontiers Ron Dennis. Une anecdote résume cela. Dans un grand magasin d'Adelaide, après un GP d'Australie, Senna est en train d'acheter des valises quand surgit un journaliste anglais : "Qu'est-ce que tu fais là ?" Réponse de l'intéressé : "J'ai besoin de ces valises pour transporter des chaussures..."

Il lui montre une liste de 75 personnes, avec toutes les pointures. Toutes travaillent pour la Fondation Senna, ils aident chaque jour les pauvres de Sao Paulo, alors Ayrton veut leur faire plaisir et il prend le temps de le faire : "Chacun aura une paire de chaussures choisie par moi", souriait alors le triple champion du monde. Cette générosité, Senna en aura fait preuve tout au long de sa vie. Depuis sa mort, sa sœur Vivianne la fait perdurer, à travers l'Institut Ayrton Senna.

Ayrton Senna en bref

Nom : Senna (da Silva)
Prénom : Ayrton
Date de naissance : 21 mars 1960
Lieu de naissance : Sao Paulo (Brésil)
Nationalité : brésilien


Palmarès en F1 :
GP disputés : 161
Ecuries : Toleman (1984), Lotus (1985-1987), McLaren (1988-1993), Williams (1994)
Début en F1 : Brésil 1984 (abandon)
Première victoire : Portugal 1985 (Lotus-Renault)
Dernière victoire : Australie 1993 (McLaren-Ford)
Dernier GP : Saint-Marin 1994 (accident mortel)
Victoires : 41 (dont 19 GP menés du départ à l'arrivée)
Podiums : 80 (41 victoires, 23 deuxièmes places, 16 troisièmes places)
Pole positions : 65 (dont 8 consécutives entre Espagne 1988 et USA 1989)
Meilleurs tours : 19
Abandons : 61
Points marqués en F1 : 614
Tours en tête : 2.931 (13.430 km)
Classement Championnat du monde pilotes : 1er (1988, 1990, 1991), 2e (1989, 1993), 3e (1987), 4e (1985, 1986, 1992), 9e (1984) 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/