1 min de lecture Attentats en Catalogne

Attentats en Espagne : un nageur sacrifie sa course, faute de minute de silence

Un nageur espagnol a attendu une minute avant de s'élancer pour sa finale, afin de respecter l'hommage qui lui a été refusé.

>
Fernando Álvarez minuto de sielncio Mundial Máster Budapest 2017
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Il tenait à rendre hommage à ses compatriotes. Lors du championnat du monde des maîtres de natation à Budapest, une compétition biannuelle destinée aux plus de 25 ans, le nageur espagnol Fernando Álvarez voulait qu'une minute de silence soit observée avant le début des épreuves.

Seulement, la Fédération internationale de natation (Fina) a rejeté sa demande. "On ne peut pas perdre la moindre minute", aurait déclaré l'instance à Fernando Álvarez, qui s'est confié auprès de El Español.

Alors, le nageur a pris ses responsabilités avant sa finale du 200 mètres brasse. Lorsque le départ a été donné, le nageur a refusé de s'élancer. Pendant que ses concurrents débutaient leur course, Fernando Álvarez est resté debout, sans bouger sur son plot, afin de respecter une minute de silence. L'Espagnol a finalement choisi de plonger au bout d'une minute et d'accomplir sa course. "Ça m'est égal. Cela m'importait bien plus que de gagner tout l'or du monde", a-t-il déclaré par la suite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Catalogne Espagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants