1 min de lecture Nikola Karabatic

Affaire des paris sportifs : le parquet dénonce l'"esprit d'équipe de l'escroquerie"

Pour le parquet de Montpellier, les joueurs mis en cause ont mis en place une tricherie en équipe pour escroquer la Française des jeux.

Nikola Karbatic au tribunal de Montpellier, le 29 janiver 2013
Nikola Karbatic au tribunal de Montpellier, le 29 janiver 2013 Crédit : SYLVAIN THOMAS / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Dans l'affaire de soupçons de paris illicites, le parquet de Montpellier a demandé vendredi le renvoi en correctionnelle de l'icône du handball français Nikola Karabatic et 16 autres mis en examen et dénonce dans son réquisitoire "l'esprit d'équipe de l'escroquerie" .

"De toute évidence, les joueurs concernés avaient poussé leur esprit d'équipe, clé de voûte de leurs très nombreux succès sportifs de l'époque, jusqu'à concevoir et commettre en équipe une tricherie ayant pour objet d'escroquer la Française des Jeux", écrit le procureur de la République Patrick Desjardins dans son réquisitoire de 79 pages, dont l'AFP a récupéré lundi une copie.

Chacun a respecté à la lettre les consignes données

Pour le parquet, même si certains joueurs (les frères Karabatic, Samuel Honrubia et Mladen Bojinovic), n'ont pas participé au match en cause, il n'en sont pas moins responsables.

"De toute évidence, en tant que leaders charismatiques Mladen Bojinovic, relayé par les frères Karabatic, avaient donné leur aval en acceptant de se compromettre dans ce projet", assure le magistrat pour lequel ensuite la réussite du projet vient du fait que chacun a respecté "à la lettre comme dans tout sport d'équipe, les consignes données".

"Une attitude de dénégation très peu convaincante"

À lire aussi
Nedim Remili tête basse après la démonstration du Danemark de Mikkel Hansen le 25 janvier 2019 à Hambourg handball
Handball : le Danemark corrige la France en demi-finale du Mondial

Les paris qui se sont élevés à 103.100 euros à la cote de 2,9 contre 1 portaient sur le résultat à la mi-temps (15-12) du match Cesson-MAHB, finalement perdu le 12 mai 2012 par le club montpelliérain, déjà sacré champion de France.

Beaucoup de joueurs, à l'exception de Nikola Karabatic, Isem Tej et Dragan Gajic, ont reconnu les paris mais nié avoir triché.

"Malgré les charges accablantes réunies par les enquêteurs mettant en évidence d'une escroquerie d'envergure, les mis en examen ont pour la plupart adopté une attitude de dénégation très peu convaincante", constate le parquet pour lequel "la notion d'équipe soudée jusque dans la défaite se vérifie ici aussi".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nikola Karabatic Handball Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776534747
Affaire des paris sportifs : le parquet dénonce l'"esprit d'équipe de l'escroquerie"
Affaire des paris sportifs : le parquet dénonce l'"esprit d'équipe de l'escroquerie"
Pour le parquet de Montpellier, les joueurs mis en cause ont mis en place une tricherie en équipe pour escroquer la Française des jeux.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/affaire-des-paris-sportifs-le-parquet-denonce-l-esprit-d-equipe-de-l-escroquerie-7776534747
2015-02-09 13:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/OdPpMFVjrSAqOLTCn3dTOQ/330v220-2/online/image/2015/0209/7776534809_000-par7458372.jpg