3 min de lecture Beauté

Beyoncé plaide pour le "body positivism" dans un entretien consacré à "Vogue"

Très peu maquillée, sans perruque ni extensions capillaires, la diva se confie longuement sur ses grossesses et sur l'évolution de son corps.

Beyoncé lors d'un concert de sa tournée "On The Run Tour II", à Cologne en Allemagne, le 3 juillet 2018.
Beyoncé lors d'un concert de sa tournée "On The Run Tour II", à Cologne en Allemagne, le 3 juillet 2018. Crédit : PictureGroup/Shuttersto/SIPA
Camille Schmitt
Camille Schmitt
Journaliste

Accepter son corps comme il est, et non comme il "devrait être". C'est un précepte auquel Beyoncé croit, et qu'elle compte bien généraliser. Souvent décrite comme une déesse sans défaut, la diva est connue pour son corps musclé et généreux. Mais désormais, elle refuse de se soumettre à l'exigence de perfection de la société, et appelle femmes et hommes à faire de même.

Avant même sa parution, la Une de Vogue avait fait parler d'elle. Pour ce numéro de septembre, la rédactrice en chef Anna Wintour a laissé carte blanche à Beyoncé. La chanteuse en a profité pour confier à un jeune photographe noir, Tyler Mitchell, le soin de réaliser la photo de couverture du magazine. Une première en 126 ans. 

Les photos sont riches de symboles. La chanteuse apparaît très peu maquillée, et ne porte ni perruque, ni extensions capillaires. Une Beyoncé au naturel et rayonnante de confiance en soi. "Je pense qu'il est important pour les femmes et les hommes de voir et d'apprécier la beauté des corps naturels", prône la diva.

À lire aussi
Cœur de Pirate à New York, le 10 septembre 2018 beauté
Cœur de Pirate se dévoile sans retouche sur Instagram

"J'ai appris à m'aimer moi-même"

Body-positive, Beyoncé revient longuement sur ses grossesses et sur l'évolution de son corps. En faisant appel à son expérience personnelle, elle plaide pour une meilleure reconnaissance des formes naturelles.


Après avoir mis au monde son premier enfant, Blue Ivy, Beyoncé s'était mis la pression pour maigrir et perdre les kilos de la grossesse, afin de correspondre à ce que la société attendait d'elle et de son corps. À tel point qu'elle avait organisé une tournée 3 mois seulement après son accouchement, pour être certaine d'avoir retrouvé sa ligne d'ici là.

Mais la chanteuse a appréhendé d'une autre manière la naissance de ses jumeaux Rumi et Sir, en juin 2017. Elle pesait alors près de 100 kilos. Beyoncé avoue avoir mis du temps à se remettre de sa césarienne. Et cette convalescence lui a finalement permis de méditer sur son corps. "J'ai appris à m'aimer moi-même et à prendre soin de moi, m'acceptant avec mes formes rondes. J'ai accepté ce que mon corps voulait être", confie la superstar.

Plus à l'écoute de son corps, Beyoncé assume aujourd'hui "ses bras, ses épaules, ses seins, ses hanches plus remplis" ainsi que "son ventre de maman", et elle n'est pas pressée de s'en débarrasser. Pour l'instant, "ma bedaine et moi sentons que nous sommes faits l'un pour l'autre", plaisante-t-elle.

"Tout le monde a une voix"

Fervente défenseuse de l'identité afro-américaine, Beyoncé a également tenu à souligner l'importance d'être à l'écoute de la voix de chacun. Discriminée en tant que femme noire aux débuts de sa carrière, la chanteuse compte bien ouvrir des portes aux prochains talents noirs. "Il y a tellement de barrières culturelles et sociétales que je fais tout mon possible pour mettre tout le monde sur un pied d'égalité, pour présenter un point de vue différent, pour les gens qui sentent peut-être que leur voix ne compte pas", explique-t-elle.

Beyoncé plaide ainsi pour une meilleure représentativité et une plus large inclusivité des différentes ethnicités dans tous les domaines de la société. "Tout le monde a une voix, et la voix de chacun compte", dit-elle. Un combat qui lui tient particulièrement à cœur depuis qu'elle est mère. "C'est important pour moi que [mes enfants] puissent écrire leur propre vie, qu'ils puissent parler librement et n'aient pas de barrière."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Beauté Beyoncé Musique
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794365916
Beyoncé plaide pour le "body positivism" dans un entretien consacré à "Vogue"
Beyoncé plaide pour le "body positivism" dans un entretien consacré à "Vogue"
Très peu maquillée, sans perruque ni extensions capillaires, la diva se confie longuement sur ses grossesses et sur l'évolution de son corps.
https://www.rtl.fr/girls/societe/beyonce-plaide-pour-le-body-positivism-dans-un-entretien-consacre-a-vogue-7794365916
2018-08-08 14:15:26
https://cdn-media.rtl.fr/cache/I5GnrUnxWlxsX3Rp-RSpFA/330v220-2/online/image/2018/0731/7794280734_beyonce-lors-d-un-concert-de-sa-tournee-on-the-run-tour-ii-a-cologne-en-allemagne-le-3-juillet-2018.jpg