2 min de lecture Égalité hommes-femmes

Journées du Matrimoine ou quand les femmes "ne sont pas que des muses"

Elles sont organisées les 16 et 17 septembre et ont pour objectif de valoriser les femmes de l'histoire, l'héritage culturel de la France.

Carla Juri dans le rôle de Paula Modersohn-Becker, une "femme de l'ombre"
Carla Juri dans le rôle de Paula Modersohn-Becker, une "femme de l'ombre" Crédit : Pandora Film
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

"On n'est pas que des muses !" C'est le slogan de la troisième édition des journées du Matrimoine, à savoir un événement qui ne vient pas concurrencer les journées du Patrimoine mais tenter d'équilibrer les activités durant ce week-end au cœur de l'histoire et de la culture française. 

13 rendez-vous ont ainsi été organisés ces 16 et 17 septembre par HF Île-de-France. L'objectif de cette association est de repérer les "inégalités entre les femmes et les hommes dans les milieux de l'art et de la culture, la mobilisation contre les discriminations observées, la mise en place d’'actions positives' et l’évolution vers l’égalité réelle et la parité", peut-on lire sur son site internet.

Car comme le souligne justement l'affiche de cette édition 2017, "patrimoine + matrimoine = notre héritage culturel", c'est-à-dire celui qui vient à la fois de nos pères et de nos mères. L'occasion pour les Français et les Françaises qui participeront aux parcours urbains, expositions, visites et événements de découvrir tout un pan de la culture, effacé au cour des siècles derniers. Voici 3 idées de sorties pour le week-end. 

Les journées du Matrimoine se tiendront les 16 et 17 septembre
Les journées du Matrimoine se tiendront les 16 et 17 septembre

1. Alice Guy, pionnière du cinéma de fiction

Au programme : la découverte d'Alice Guy qui, a tout juste 22 ans, devient la première cinéaste du monde et donne naissance au cinéma de fiction. Comme le souligne HF Île-de-France, sa carrière l'a emmenée des Buttes-Chaumont à New York, où elle devient la première metteuse en scène et la première femme à la tête d'un studio américain, en 1912.

À lire aussi
La page d'accueil du site internet Pinkjobs.fr. travail
Inégalités salariales : recrutez une femme avec "Pink Jobs" pour "faire des économies"

Infos pratiques : départ du parcours samedi 16 et dimanche 17 septembre à 17h au 55 rue de la Villette, dans le 19ème arrondissement de Paris

2. Quand les femmes étaient brûlées

Un autre parcours à ne pas manquer ce week-end des journées du Matrimoine : "Sorcières et Alchimistes", une promenade au cœur d'un Paris où les femmes étaient persécutées et assassinées. On les disait "sorcières" alors qu'elles souhaitaient tout simplement prendre leur destin en main. 

Infos pratiques : départ du parcours samedi 16 et dimanche 17 septembre à 15h au 1 place Saint-Gervais, dans le 4ème arrondissement de Paris

3. Découvrir les femmes de l'ombre

"Derrière chaque grand homme se cache une femme", disait Gabriel-Marie Legouvé, membre de l'Académie française au XVIIIème siècle. Derrière cette phrase un poil sexiste, les journées du Matrimoine remettent les pendules à l'heure en rendant hommage à ces "femmes de l'ombre". Elles sont les épouses, filles, sœurs d'hommes connus.

Elles ont œuvré pour eux, entretenu leur mémoire ou ont fini, pour les plus chanceuses, à être reconnues elles aussi pour leur travail et leur talent. Une exposition interactive pour maximiser l'effet de surprise et de révélation à voir durant tout le week-end. 

Infos pratiques : samedi et dimanche de 10h à 19h à la galerie Espace des femmes-Antoinette Gouque, 35 rue Jacob, dans le 6ème arrondissement de Paris

Le programme complet est à découvrir sur le site La Matrimoine

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Journées du patrimoine Société
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants