1 min de lecture

Les Mémoires de soins de Loulou, du temps d'avant les salles de bain

La série "Mémoires" se donne pour but de recueillir les témoignages de 8 personnes âgées de plus de 85 ans. Vous entendrez dans ces chroniques, leurs souvenirs, mais également leurs rires, leurs souffles, des moments de vie encore bien présents.

micro générique Mémoires Anaïs Bouissou
>
Les mémoires de soins de Loulou Crédit Média : Anaïs Bouissou / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Marie Zafimehy

"Je m’appelle Loulou, je suis né en avril 1932, ce qui fait que je vais vers mes 88 ans".
Quand Loulou pense à son enfance, il revoit sa grand-mère, dans la cuisine, il sent l’odeur du charbon de bois, allumé dès le matin, et il entend le bruit dans la casserole, le bruit des bulles d’eau qui bouent… 

De l’eau non pas pour boire, mais pour se laver. "Lorsque j’étais enfant nous avions un appartement où il n’y avait pas de salle d’eau. On ne faisait sa toilette que sur la figure. Et le samedi on faisait une toilette complète. Très grande cuvette pour faire une toilette complète hebdomadaire."

Côté santé, en l’absence de frigo et de normes sanitaires, Loulou ne se souvient pas d’avoir entendu parler d’hygiène sanitaire dans son enfance. "On faisait beaucoup moins attention à tout ce qui était hygiène alimentaire. Quand on voit 'à consommer jusqu’au 10', est ce qu’on meurt si on en mange le 11 ? Il y en a qui jettent, c’est aberrant".

Et la terreur de l’époque, c’était la maladie. "Sur la santé il y a eu des progrès gigantesques, il vaut mieux vivre maintenant avant la guerre on mourrait de tuberculose, on m’a toujours dit j’ai un grand père qui est mort d’un chaud et froid. Untel est mort. De quoi ? D’un rhume de cerveau".

Après la guerre, la notion d’hygiène se développe, et à partir des années 50, les logements des classes moyennes construits par centaines de milliers, intègrent systématiquement un confort nouveau à l’époque, les salles de bains. L’eau courante, le gaz et l’électricité sont intégrés, et Loulou en bénéficie au début des années 70.

"La première salle de bain que j’ai eu j’avais 40 ans. J’avais un plaisir énorme de prendre un bain dans la baignoire… j’ouvre un robinet il coule de l’eau chaude. Lorsque j’étais enfant, nous aurait paru extraordinaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants