7 min de lecture Séries

"Game of Thrones", saison 8, épisode 3 : la très inattendue Bataille de Winterfell

NOUS L'AVONS VU - Les morts sont aux portes de Winterfell avec leur objectif bien en tête. Attention, spoilers !

Jon Snow dans l'épisode 3 de "Game of Thrones"
Jon Snow dans l'épisode 3 de "Game of Thrones" Crédit : HBO
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

La Bataille de Winterfell restera dans les annales de la télévision. L'épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones lui est entièrement dédié avec un titre qui en dit long : The Long Night (La Longue Nuit).

Il s'agit de l'épisode dont les créateurs de la série, David Benioff et D.B. Weiss, ont le plus parlé avant la diffusion de cette ultime saison. Et pour cause : il s'agit probablement du plus coûteux, long et pénible épisode de la série d'heroic-fantasy. Une bataille nocturne avec des centaines de figurants pour jouer la plus intense bataille pensée (mais pas encore écrite) par G. R. R. Martin. Un calvaire pour les équipes de tournage mais un grand spectacle pour les spectateurs.

Nous avons vu cet épisode et nous vous recommandons de ne pas aller plus loin dans la lecture de cet article. Nous allons détailler chaque élément de cette Longue Nuit et naturellement il y aura beaucoup de spoilers. 

Un dernier regard sur les préparatifs

Les défenses de Winterfell sont prêtes pour accueillir les morts et le Roi de la Nuit. Mais tout le monde le pressentait déjà dans l'épisode 2 de la saison 8 : quelques tranchées et catapultes ne suffiront pas à repousser les dizaines de milliers de soldats du mystérieux monarque zombie. 

À lire aussi
Asa Butterfield et Ncuti Gatwa dans "Sex Education" Netflix
"Sex Education" : pourquoi il ne faut pas rater la saison 2

L'épisode 3 commence par un dernier regard sur ces préparatifs. La jeune Lyanna Mormont hurle des ordres à ses hommes. Tyrion observe les installations et Theon conduit Bran dans le Bosquet Sacré de Winterfell afin d'y attirer le Roi de la Nuit qui manifestement veut en finir avec la Corneille à Trois Yeux. 

Les troupes au sol, elles, attendent le début de la bataille. C'est alors qu'un cheval s'avance vers nos héros. Nous pourrions croire à un messager du camp adverse venu réclamer les clefs de Winterfell contre la capitulation de nos héros mais les morts ne font pas dans la diplomatie. Le cheval n'est pas non plus porteur d'une menace du Roi de la Nuit. Il s'agit de l'arrivée de celle que tout le monde attendait depuis un grand nombre d'épisodes : Mélisandre

La Sorcière rouge ne s’accommode pas de la politesse. Il n'y a pas de temps à perdre. A peine arrivée elle ordonne à Jorah Mormont de demander à la cavalerie de Daenerys de lever leurs armes de fer. Après une formule magique, les armes alors inutiles contre les morts, s'enflamment. Pas juste une épée, mais les milliers d'épées courbées des Dothraki. Une version plus spectaculaire du sortilège de Thoros de Myr et Béric Dondarrion. 

Mélisandre entre enfin dans la forteresse de Winterfell et elle est accueillie par ser Davos. Il avait promis de l'exécuter si elle revenait un jour en face de lui et le dialogue avec la jeune fille au visage brûlé de l'épisode 2 ne lui a pas fait oublié le destin tragique de la princesse Shireen Baratheon. Mais Melisandre lui promet qu'elle ne survivra pas à cette nuit. C'est la seconde fois qu'elle prophétise sa mort.

Une cavalerie décimée

Armée de leurs lames enflammées par la magie de Mélisandre, la cavalerie fonce seule vers les lignes ennemies avec l'assistance des catapultes. Jon et Daenerys observent depuis les hauteurs cet assaut spectaculaire. Les flammes des épées percent le voile de la nuit mais, au bout de quelques secondes de combats, les flammes s'éteignent. La cavalerie est décimée dans le silence, loin du regard des spectateurs. La force armée qui avait pulvérisé l'armée des Lannister n'est plus. 

Ce contre-coup terrible convainc alors Daenerys de ne pas rester loin de la bataille avec son dragon. Elle doit aider son armée. L'armée des morts, elle, se jette telle une tsunami sur nos héros. Rien ne semble les arrêter et les coups d'épées de Brienne ou Jaime paraissent dérisoires. Seule l'action des deux dragons parvient à faire une différence. Une petite différence... 

Devant l'arrivée ennemie, Arya convainc Sansa de se rendre avec les femmes, les enfants et les autres politiciens peu habiles avec une lame dans la crypte. Elle confie une dague en obsidienne à sa sœur et lui donne le même conseille que Jon lui avait donné des années plus tôt : "Enfonce-la avec le bout pointu". Une formation militaire rapide mais de bon sens. 

Les flammes de Mélisandre

Le Roi de la Nuit, lui aussi, utilise sa magie pour triompher sur le champ de bataille. afin de limiter l'action de Daenerys et Jon, il invoque un épais brouillard givrant. Nos deux héros ne peuvent plus voir les troupes au sol et encore moins les signaux de ser Davos pour enflammer les dernières tranchées. De toute façon, le couple est trop occupé à mener une bataille aérienne avec le Roi de la Nuit et son dragon zombie pour penser à protéger Winterfell. 

L'armée des morts approche des murs de Winterfell et rien ne semblent les arrêter. Les commandants prennent alors la décision de se replier derrière l'épaisse muraille de la cité du Nord. 

Puisque Daenerys ou Jon ne peuvent pas voir les signaux de ser Davos, personne n'est en mesure d'allumer la tranchée pour créer une protection autour de Winterfell. C'est Mélisandre qui doit s'y coller à la dernière minute. Protégée par une unité de soldats, elle récite la même formule que pour les armes dothraki. Alors qu'un mort-vivant est à un cheveu de l'étriper, le sortilège fait effet et une muraille de flammes s'élève entre les morts et les vivants. 

Le lieu "le plus sûr de Winterfell"

Dans la crypte, Varys et Tyrion tentent désespérément de détendre l'atmosphère. "Au moins nous sommes déjà dans une crypte", lance par exemple Varys, peu convaincu par sa propre plaisanterie désabusée. Sansa et Tyrion échangent quelques mots sur leur mariage avant que Sansa ne rafraîchisse l'ambiance une nouvelle fois en parlant politique : "Notre mariage n'aurait pas fonctionné, vos loyautés inconciliables [avec Daenerys et elle] seraient un obstacle". Une parole dure et sans doute injuste vis à vis de Daenerys qui n'a pas plus à Missandei : "Oui, sans la reine de Dragons il n'y aurait pas de problème, en effet... Nous serions déjà tous morts". Missandei 1 - 0 Sansa.

La crypte n'était sans doute pas le meilleur endroit pour se protéger d'une invasion de morts-vivants. Si nos héros n'ont pas eu à affronter frontalement l'Armée du roi de la Nuit, ils eurent à affronter les cadavres réveillés par sa magie. 

Mort pour la dernière fois

Suivant l'ordre de leur maître, les Marcheurs blancs se jettent sur les flammes de la tranchée. Si les premiers brûlent, la masse de cadavres finit par créer un pont et étendre le feu de Mélisandre. L'armée de la Nuit peut alors attaquer les murs de Winterfell et pénétrer dans toutes les ailes du fort. 

C'est par le regard d'Arya, Béric et du Limier que nous vivons cette invasion. Si la jeune Stark se bat avec courage, Dondarrion a un peu de mal à convaincre Clegane de continuer le combat. Ce manque de courage est immédiatement contrebalancé par le sacrifice de Lyanna Mormont qui a réussi à vaincre seule un géant du Roi de la Nuit en enfonçant une pointe de verredragon dans son œil. Un geste désespéré mais héroïque. La jeune héritière finira par mourir de ses blessures. 

Arya est secouru par le Limier et Béric. Mais ce sauvetage a eu raison de Béric. Malgré ses multiples résurrections, il meurt une dernière fois permettant alors à Arya et Clegane de rejoindre une salle dans laquelle attendait Mélisandre. C'est alors un festival de phrases nostalgiques : Mélisandre rappelle à Arya qu'elle est destinée à "fermer des yeux marrons, verts et bleus", qu'elle avait prédit qu'elles se reverraient et enfin cette expression apprise de son ancien maître d'arme dans la saison 1 : "Que dit-on au dieu de la Mort ? Pas aujourd'hui".

Pour Mélisandre, Béric est mort (pour de bon) pour sauver Arya. Tel était son destin. Même si elle sait comment ramener les morts à la vie, la Sorcière ne tente pas de ressusciter le guerrier à la lame de feu. 

Bran avait-il tout prévu ?

Devant l'impossible victoire militaire, Daenerys et Jon se concentrent sur le Roi de la Nuit. S'ils arrivent à le tuer pour de bon, les autres Marcheurs blancs sous son contrôle périront. Après une victoire dans les airs, le Roi de la Nuit tombe au sol. La gravité ne semble pas l'avoir blessé mais il fait désormais face à Daenerys et son dragon. Se tenant debout face au reptile, il attend que la reine donne l'ordre. "Dracarys !", lance-t-elle et... rien. Comme nous l'avions prévu, le Roi de la Nuit est immunisé contre le feudragon. Il a toujours su marcher à travers les flammes des dragons ou des enfants de la Forêt. 

Jon essaye alors d'affronter le roi mais des dizaines de Marcheurs blancs se tiennent entre lui et sa cible. Parmi ces nouveaux ennemis : les alliés d'hier ranimés par sa magie. Le Roi de la Nuit se dirige alors avec ses lieutenants vers le Bosquet sacré où Theon et Bran se trouvent. Sauvé à la dernière minute par Daenerys, Jon court alors vers Bran pour le sauver.  La Reine des Dragons, elle est attaquée par des centaines de cadavres et chute du dos de Drogon. Désarmée, elle ne peut que compter sur la présence providentielle de Jorah Mormont pour la protéger. 

De son côté, Theon utilise toutes ses flèches pour défendre la Corneille. Mais il ne peut rien face à l'inévitable et il se retrouve face au Roi de la Nuit. N'écoutant que son courage et les derniers mots réconfortants de Bran ("Tu es un homme bon, Theon. Merci"), l'héritier des Greyjoy se lance face au Roi de la Nuit armé d'une lance. Il est immédiatement stoppé par le Roi de la Nuit qui l'abat. Jon n'arrive pas à franchir l’obstacle qui se dresse devant lui : le dragon zombie. Jorah Mormont est mortellement blessé. Sansa et Tyrion échangent un ultime regard dans la crypte. Le Roi de la Nuit s'approche de Bran... La situation semble totalement désespérée...

Choisir sa mort

Mais Arya apparaît miraculeusement. Grâce à son poignard en acier valyrien (confié dans ce même bosquet par Bran lui-même), elle tue le Roi de la Nuit qui explose en un millier d'éclats de glace. Suivant l'effet domino, les lieutenants des Marcheurs et la totalité de l'armée du Roi de la Nuit s'effondre au même instant. 

Il ne reste alors qu'à contempler l'ampleur des pertes. Parmi les personnages importants : Theon Greyjoy, Jorah et Lyanna Mormont et Béric Dondarrion sont morts. Une vaste partie de l'armée du Nord et de Daenerys aussi. Dans la crypte, tous nos héros ont survécu. Il est assez improbable que d'autres personnages importants soient morts sans que la scène ne soit explicitement montrée. On peut donc conclure que Brienne ou Jaime sont toujours vivants.

L'épisode se termine néanmoins sur une ultime mort. Une mort choisie. Celle de Mélisandre. Alors que les premiers éclats de l'aube colorent enfin le ciel, la Sorcière rouge marche vers l'horizon, retire son collier, vieillit instantanément sous le regard de ser Davos et tombe en poussière.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Télévision Fil Super
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants