3 min de lecture Littérature

"Eragon : "L'Héritage", rencontre avec Christopher Paolini pour la sortie du 4e tome

L'HISTOIRE D'ERAGON (4/5) - Christopher Paolini, prodige américain de la littérature jeunesse, 28 ans, et déjà 34 millions de romans vendus dans le monde, sort enfin le 4ème et dernier opus de sa saga fantasy, "L'Héritage".

>
"Eragon : "L'Héritage", rencontre avec Christopher Paolini pour la sortie du 4e tome Crédit Image : John Jude Palencar/ Bayard | Crédit Média : Stéphan de Pasquale | Durée : | Date :
Laurent Marsick
Laurent Marsick
Journaliste RTL

En 2012, sur RTL, Stéphan de Pasquale avait eu un gros coup de cœur jeunesse, pour L'Héritage le 4ème (et dernier) tome de la grande saga Eragon publiée par Bayard jeunesse et écrite par un jeune phénomène américain de la littérature jeunesse, Christopher Paolini.

Le quatrième volet de sa saga venait de sortir. Les grands ados et les jeunes adultes attendaient avec impatience la suite et la fin de cette épopée qui a marqué la littérature jeunesse. Notre jeune héros s'appelle Eragon, c'est un fermier qui devient dragonnier, un homme qui chevauche une dragonne, Saphira, une merveille de puissance et d'intelligence dont le corps scintille d'écailles.

Le royaume dans lequel il vit sous la coupe d'un tyran, Galbatorix, un ancien dragonnier qui a mis la main sur l'Empire en soumettant les autres dragonniers et en tuant leurs dragons. Pendant des siècles les dragonniers avaient été les chevaliers de la table ronde du royaume, ils symbolisaient l'équilibre et la paix dans l'Empire, aujourd'hui Galbatorix règne en maître absolu et sanguinaire...

Et comment Eragon va devenir dragonnier?

Par hasard, il chasse dans la forêt et tombe sur une étrange pierre dure, lisse, incassable froide et bleutée, elle a été envoyée par les Elfes hostiles au tyran, cette pierre est un œuf de dragonne, dès qu'Eragon touche la coquille, le destin du fermier et de la dragonne est lié à toujours... Eragon porte l'étendard de la révolte, il réunit les Elfes, les nains et les Varden, un peuple rebelle hostile depuis toujours au tyran. Il est appelé "le tueur d'ombres" l'homme qui avance dans la lumière chevauchant sa dragonne brandissant comme un étendard Brisingr, son épée de feu forgée par les Elfes.  Eragon va devenir le Muadib, le messie, le chevalier jedi , l'espoir, l'unique recours qui peut sortir l'Empire des ténèbres.

À lire aussi
Elton John durant un festival de jazz à Montreux, le 29 Juin 2019 Michael Jackson
Elton John se livre sur Michael Jackson : "C'était réellement un malade mental"

Des Elfes, des nains, des dragons, cela "sonne" comme Le Seigneur des anneaux de Tolkien... avec un côté moins sombre. Mais l'idée de génie et le succès de la saga reposent sur l'incroyable lien entre le dragonnier et sa dragonne, un état fusionnel, émotionnel, passionnel. Eragon et Saphira, vont grandir ensemble, devenir soudés comme les deux faces d'une même pièce, unis dans un même destin. Ils volent, combattent, souffrent, pensent ensemble et communiquent par télépathie.

Eragon, sera initié à la magie des Elfes, connaîtra les langues anciennes qui lui permettront de soigner , de jeter des sorts et de lire dans l'esprit des gens, il est prêt à mener une guerre qu'il sait longue, incertaine et mortelle, le choix est simple vaincre ou mourir.

Le dernier volet de "L'Héritage" répond à cette question?

Cet ultime opus est un sommet, 888 pages de combats rougis par le sang des hommes et le souffle des dragons avec, en bout de ligne, l'époustouflant affrontement final tant attendu avec Galbatorix, le tyran retranché dans son nid d'aigle. Les fans d'Eragon retrouveront tous les personnages qui ont fait le succès de la saga, la belle et inaccessible Arya, l'elfe dont Eragon est amoureux, Nasuada la redoutable et politique meneuse des Varden, Murtagh, le redoutable dragonnier traître et demi frère d'Eragon, les fidèles: Orik, le roi des nains, Roran, le roc, l'homme marteau, le cousin d'Eragon, l'énigmatique Angela la magicienne combattante. Cet ultime volet est un régal et il porte bien son nom L'Héritage puisque le royaume reviendra aux dragons, la boucle est bouclée.

Quelques mots sur l'auteur Christopher Paolini, ce phénomène qui a vendu à ce jour près de 34 millions d'exemplaires dans le monde. Il ressemble à un jeune matheux, petites lunettes et gros cerveau, plus fort en chiffres qu'en lettres, vous lui donnez 20 ans, il a 28 ans. Il a commencé à écrire sa saga à 15 ans, âge auquel il passe son bac qu'il décroche par correspondance car ce grand garçon vit dans les forêts du Montana avec ses parents et sa sœur, il a reçu des centaines de livres, de DVD par la Poste, Paolini est un grand gosse de 28 ans à part et finalement cette solitude l'a poussé, aidé dans l'écriture.

C'est son père imprimeur qui a sorti le premier volet de la saga en le distribuant à 10.000 exemplaires, l'éditeur d'Harry Potter Random House tombe dessus. Emballé, il s'est emparé d'Eragon et vous connaissez la suite : une déferlante. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Exclu RTL Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants