1 min de lecture Musique

Nicola Sirkis (Indochine) : "Je ne serais pas là si je n'avais pas écouté Bowie"

RENCONTRE - À l'occasion de la sortie du nouvel album d'Indochine, "13", Nicola Sirkis se confie sur l'influence qu'a eu David Bowie sur sa musique.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Je ne serais pas là si je n'avais pas écouté David Bowie", confie Nicola Sirkis Crédit Image : Capture d'écran / Quotidien TMC | Crédit Média : Steven Bellery | Durée : | Date : La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
Journaliste RTL

Quatre ans et demi après Black City Parade, Indochine vient de publier son treizième album intitulé... 13. Le groupe est en mode aventurier au pays de l'électro. La formation de Nicola Sirkis a voulu créer une sorte de conflit sonore entre les différentes périodes de sa discographie. 

Indochine est moins électrique sur ce nouveau disque. Les riffs puissants laissent place à des nappes de synthés, des boîtes à rythmes et des voix très travaillées. On peut trouver ce volume 13 anxiogène et monotone. Efficace peut-être mais ça manque de souffle. 

Le climat des derniers mois en France a beaucoup inspiré Indochine, une forme de fatalisme plane sur ce nouveau disque : "Je sens que tout va changer", lance Sirkis dans un titre. "Nos paradis ont disparu" chante-t-il dans un autre. Ou "On n'avait rien vu venir d'aussi pire que ça", en parlant de Trump dans un morceau bonus. 

David Bowie me touchait beaucoup.

Nicola Sirkis
Partager la citation

Nicola Sirkis évoque aussi indirectement la disparition de David Bowie sur le titre Station 13 : "Il faut se remémorer quand Bowie est arrivé dans les années 1970 avec ses maquillages... Le nombre de gens comme moi qui se sont dit : 'Enfin, il se passe quelque chose, enfin ça me parle' [...] Je suis triste car ce type était quelqu'un qui sensiblement me touchait beaucoup. Je ne serais pas là si je n'avais pas écouté Bowie."

À lire aussi
Alain Souchon divertissement
Coronavirus : Alain Souchon "incapable d'écrire" pendant le confinement

Indochine part en tournée à partir du 10 février. Avec notamment 3 dates à l'AccorHotels Arena, à Paris les 16, 17 et 18 février.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Indochine Nicola Sirkis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants