4 min de lecture Musique

Michel Polnareff présente sur RTL "Enfin !", son dernier album

RENCONTRE - Plus de 28 ans après "Kâmâ Sutrâ", Michel Polnareff est de retour ce vendredi 30 novembre 2018 au rayon disques. À cette occasion, le chanteur de 74 ans s'est confié sur ce nouveau projet musical au micro de RTL.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Michel Polnareff présente sur RTL "Enfin !", son dernier album Crédit Image : Sierakowski/SipaPress | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
StevenBelleryRTL
Steven Bellery
et Nassim Aziki

Enfin, après 28 ans d'absence, il signe son grand retour musical. Michel Polnareff, publie ce vendredi 30 novembre 2018 son nouveau projet musical. Le titre est évocateur puisqu'il s'appelle Enfin !. Ce nouvel opus s'ouvre par un long instrumental de près de onze minutes.

C'est au Caesars Palace - l’un des hôtels les plus luxueux de Las Vegas - que l'artiste de 74 ans a accordé à RTL un long tête-à-tête d'une heure et demi. Michel Polnareff avait réservé une suite avec vue panoramique, histoire de contempler la "ville du vice".

"J'ai des ami(e)s musiciens ici [à Las Vegas, ndlr] et comme je prépare dans ma tête un casting pour une prochaine tournée, c'est la raison pour laquelle je suis ici en ce moment.(...) Je suis là seulement pour quelques jours, je pars la semaine prochaine", a déclaré le chanteur au micro de RTL.

À lire aussi
Vincent Perrot musique
Patrick Bruel et Elton John dans le Stop ou Encore du 16 Décembre 2018

Danyellah, sa compagne est là. Louka, leur fils, est resté chez eux, à 4 heures de route, à Palm Springs, école oblige. La soirée a démarré autour d'une assiette de sushis. Michel Polnareff - les cheveux longs, lisses, blond platine avec les pointes rouges - voulait prendre quelques nouvelles de France. Cette France qu'il avait quittée début 2017, fâché et malade après sa dernière tournée.

Pochette de l'album "Enfin"
Pochette de l'album "Enfin" Crédit : Barclay

"J'étais dans l'état d'esprit d'un mec qui a failli mourir. J'ai malheureusement annulé deux dates : je n'arrivais plus à marcher, je ne comprenais plus ce qu'il m'arrivait. Je suis donc allé à l’Hôpital Américain et donc on a découvert que j'avais une embolie pulmonaire bilatérale. Je n'avais plus que quatre jours à vivre. Si je ne m'étais pas rendu à l’hôpital, on n'aurait pas découvert ce que j'avais", a déclaré la star de la chanson française.

"Enfin", un album évocateur

La star a intitulé cette collection de chansons Enfin !. Avec un point d'exclamation que l'artiste justifie.

"Quand j'ai fait mon retour en 2007, je suis arrivé sur scène et j'ai dit : 'Voilà, je n'ai pas préparé de discours mais je dirais simplement un mot : enfin'. Par rapport à la fin de l'attente et ça y est, ça sort enfin !(...) J'ai eu des moments d'hésitation.(...) Il fallait que je fasse attention à certaines choses. Je suis resté hospitalisé pendant quand même trois ou quatre semaines à l’Hôpital Américain. Je me suis dit 'tu ne peux pas leur fait ça' [au public]", a-t-il précisé à propos de cet album tant attendu, avant d'ajouter : "Je ne suis pas un artiste qui aime sortir des disques à tout prix. Moi, je fais un disque quand j'ai envie de le faire et quand je pense que j'ai le matériel qui va faire du bien à celui qui l'écoute".

Le morceau Positions qu'il avait chanté lors de sa tournée en 2007 est présent dans ce disque. Michel Polnareff évoquait l'inspiration. Elle lui a toutefois joué quelques tours. Celui qui signe ou cosigne toutes les chansons du disque l'avoue plage 6 de ce nouvel album. L'un des titres les plus réussis s'appelle Longtime.

Une inspiration qui fait "non, non, non"

Michel Polnareff a toujours été besogneux en studio. Il n'a pas changé d'habitude pour ce nouveau projet musical. Le chanteur avait passé 800 nuits au Royal Monceau pour confectionner Kâmâ Sutrâ. Cette fois, il a viré sept ingénieurs du son et il est resté seize mois dans un studio à Bruxelles.

"Moi j'étais là, en train d'essayer de sauver le navire et ça a été une expérience musicale épouvantable, avec des mauvais ingénieurs du son, avec une ambiance pas bonne, pas créatrice.(...) J'ai gardé pratiquement rien de ce que j'ai fait à Bruxelles. Je me suis dit qu'il était temps de passer aux choses sérieuses maintenant. On va terminer ce disque avec les âmes dont j'ai besoin et donc je me suis réconcilié avec mon album", a expliqué l'homme de scène au micro de RTL.

Il lui a fallu, par exemple 200 mixages afin de perfectionner le titre Sumi. Michel Polnareff est d'un professionnalisme hors pair. "Je suis quelqu'un qui ne sort pas un disque pour en sortir un mais qui le sort pour qu'il soit bon", a-t-il justifié.

Un disque important pour le public

Son album part un peu dans tous les sens mais Michel Polnareff ne s'en cache pas. "Ce disque est assez marrant. Il est très éclectique, il montre beaucoup de facettes très différentes. Il y a du symphonique, il y a du jazz, il y a du disco nostalgique.(...) J'ai mis toutes les facettes que je pensais importantes à partager". Le chanteur à lunettes confie d'ailleurs s'être largement inspiré de son album Polnareff's, paru en 1971, pour concevoir cette nouvelle collection de chansons.

L'une des chansons les plus touchantes de ce nouveau disque s'appelle Grandis Pas. Le morceau évoque la relation que Michel Polnareff a construit avec son fils Louka, bientôt 8 ans. "C'est une chanson qui est basée sur l’égoïsme du père, qui n'a pas envie de voir ce petit être devenir un étranger, de le voir prendre sa liberté. La chanson, je ne l'ai d'ailleurs jamais faite écouter à Louka", a raconté l'artiste.

Michel Polnareff n'oublie pas aussi de saluer le public, à qui il "doit tout" dans la chanson Dans ta playlist. Lorsqu’on lui la question de savoir s'il a peur de ne plus être écouté, sa réponse est limpide. "Nullement. Je suis absolument convaincu que cet album va être un gros succès parce qu’il le mérite quant au plaisir que je vais pouvoir donner à un pays qui en a bien besoin actuellement".

Le chanteur évoque aussi la disparition de Johnny Hallyday et du soutien des fans de ce monstre sacré qui nous a quittés le 5 décembre 2017. "Les ventes extraordinaires de l'album de Johnny (Mon pays c'est l'amour) sont la preuve de la fidélité du public, du respect pour quelqu'un qui leur a donné pendant tant de temps.(...) Ça m'a mis un choc terrible quand il est parti", a-t-il avoué au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Michel Polnareff Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795754175
Michel Polnareff présente sur RTL "Enfin !", son dernier album
Michel Polnareff présente sur RTL "Enfin !", son dernier album
RENCONTRE - Plus de 28 ans après "Kâmâ Sutrâ", Michel Polnareff est de retour ce vendredi 30 novembre 2018 au rayon disques. À cette occasion, le chanteur de 74 ans s'est confié sur ce nouveau projet musical au micro de RTL.
https://www.rtl.fr/culture/musique/michel-polnareff-presente-sur-rtl-enfin-son-dernier-album-7795754175
2018-11-30 09:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NNqLLdBiGe2bhuyV_DQdyA/330v220-2/online/image/2018/1129/7795754219_michel-polnareff-dans-la-ville-de-bruxelles-en-2016.jpg