1 min de lecture Eric Jean Jean

"La 1ère Heure" de Dick Rivers

REPLAY - Lundi 25 Juin, Dick Rivers est l'invité d'Eric jeanjean

Eric Jean-Jean La première heure de la semaine Éric Jean-Jean
>
LA PREMIERE HEURE DE LA SEMAINE DU 25/06/2018 Crédit Média : Éric Jean-Jean | Durée : | Date : La page de l'émission
Véronique Milloux

Pour cette "1ère Heure" , nous parcourons la vie d'un artiste que toutes les générations connaissent : Dick Rivers ! Il nous parle de toutes les rencontres déterminantes qui ont jalonnées sa vie : toutes les stars américaines en commençant par Elvis Presley, mais aussi  Hendrix, Jimmy Page ... et George Lucas !!
Et bien sûr, Johnny !! il se souvient de ces virées en voiture à une allure de dingue ...
Dick a un avis bien tranché sur toutes ces histoires d'héritage .... à écouter sans faute !

La première heure : une interview pas comme les autres, des confidences, une programmation musicale choisie par l'invité. Lundi matin, minuit et une seconde : c'est la première heure de la semaine. Et cette première heure, on la passe à RTL ! Chaque semaine, entre minuit et une heure, Éric Jean-Jean reçoit une personnalité dont la semaine à venir est chargée : promo, sortie d'album, livre, film, défi sportif, concert, tournée...
Pendant cette "première heure", nous sommes en compagnie de Dick Rivers.
Des confidences et complicité avec cet incroyable interprète au rendez-vous de cette "première heure" de la semaine. 

La playlist de Dick Rivers

1- ELvis Presley  : Heartbreak hôtel
2- Johnny Cash : Give my love to Rose
3- Richard Harris : MacArthur Park
4 - Creedence clearwater revival : Born on the Bayou
5 - Julien Doré et Dick Rivers  : Africa

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Eric Jean Jean Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants