1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. "J'essayais de faire en sorte que rien ne soit manichéen", confie Isabelle Carré sur RTL
2 min de lecture

"J'essayais de faire en sorte que rien ne soit manichéen", confie Isabelle Carré sur RTL

RENCONTRE - L'actrice et désormais auteure Isabelle Carré présente son deuxième roman "Du côté des Indiens" qui paraît chez Grasset.

Isabelle Carré dans "Laissez-vous Tenter"
Isabelle Carré dans "Laissez-vous Tenter"
Crédit : capture d'écran RTL
"J'essayais de faire en sorte que rien ne soit manichéen", confie Isabelle Carré sur RTL
00:28:14
"J'essayais de faire en sorte que rien ne soit manichéen", confie Isabelle Carré sur RTL
00:28:14
"Big Little Lies" : 4 infos sur la série phénomène multi-récompensée
00:03:38
Bernard Lehut

Isabelle Carré publie ce 25 août son deuxième roman Du côté des Indiens chez Grasset, deux ans après Les Rêveurs, vendus à 200.000 exemplaires et couronné par le Grand Prix RTL-Lire en 2018. Un roman très autobiographique qui évoquait son enfance et son adolescence dans une famille disons pour le moins peu conventionnelle, qui n'a pas empêché l'actrice de prendre son envol vers l'âge adulte et sa vocation de comédienne.

Du Côté des Indiens commence ainsi : Ziad, un petit garçon de 10 ans, vit heureux aux côtés de sa mère Anne et de son père Bertrand mais un ascenseur va sonner la fin de l'enfance, de l'insouciance, son entrée violente dans le monde des adultes. Chaque soir, Ziad attend le retour de son père, en guettant l'ouverture de l'ascenseur au 2e étage, le leur, jusqu'au jour où l'ascenseur ne s'arrête plus et monte jusqu'au 5e où habite Muriel, la belle voisine à la chevelure rousse. 

Bertrand, le père de Ziad, redescend chaque soir un peu plus tard dans l'appartement familial tandis que sa femme Anne noie son chagrin dans l'alcool. Ziad décide alors de rencontrer Muriel et de la convaincre de renoncer à son père. "Je ne vais pas vous cacher qu'un de mes livres préférés est La vie devant soi de Romain Gary, et Ziad ressemble à Momo. J'aime beaucoup les histoires d’apprentissage, c'est le cas des rêveurs et ce deuxième roman commence ainsi et après on part ailleurs puisque chaque personnage aura sa partie, donc quatre points de vue et on va évoluer avec chaque vision", démarre Isabelle Carré.

J'avais vraiment envie d'écrire sur l'amitié entre un adulte et un enfant

Isabelle Carré

L'un des thèmes du roman est la perte de l'insouciance, la fin de l'enfance par un choc, un thème cher à l'auteure et actrice. "C'est un peu ce que j'ai ressenti dans ma propre vie : la révélation du monde des adultes et leur complexité a été un peu brutale. Et en même temps cette complexité continue toujours à m'habiter (...) Je pense que les acteurs ont une grande part d'enfance et sans doute, parce qu'elle a été un peu bousculée", poursuit-elle. 

À lire aussi

L'une des prouesses de ce livre est la naissance d'une amitié entre Ziad et Muriel, qui est pourtant une menace sur la famille de ce dernier. "J'essayais de faire en sorte que rien ne soit manichéen (...) On voit bien que chacun à ses raisons et que cette amitié improbable va être merveilleuse. J'avais vraiment envie d'écrire sur l'amitié entre un adulte et un enfant (...) J'avais aussi envie de parler de ce monde qui est le mien : le monde des plateaux", explique Isabelle Carré. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/