3 min de lecture Concert

Indochine : un premier concert éblouissant à Épernay pour lancer le "13 Tour”

NOUS Y ÉTIONS - Le groupe de Nicola Sirkis a débuté sa nouvelle tournée au Millesium d’Épernay, le samedi 10 février, avec un show impressionnant de 2h30 au dispositif scénique tout droit venu d’une autre planète.

Le visuel du clip "Kimono dans l'ambulance" d'Indochine
Le visuel du clip "Kimono dans l'ambulance" d'Indochine Crédit : Capture YouTube
101950880063477939242
Sylvain Zimmermann
Journaliste RTL

Indochine a vu grand, très grand, pour sa nouvelle tournée. Après avoir entouré son public d’écrans à 360 degrés, illuminé plusieurs fois le Stade de France, Nicola Sirkis et sa bande ont décidé d’envoyer leur public sur une autre planète.

Le show dévoilé le samedi 10 février, à Épernay (Marne), pour le lancement du 13 Tour est absolument épatant visuellement. Un coup de force. Quand on pénètre dans la salle du Millesium, on est tout de suite frappé par l’impressionnant dispositif qui surplombe la fosse : un vaste ensemble d’écrans en forme de soucoupe volante.

Quand les lumières s’éteignent enfin après 20h40, l’effet est saisissant. On se croirait dans Rencontres du troisième type de Spielberg. Les images défilent, puis un autre écran s’allume sur la scène, plus loin. Indochine dégaine directement Black Sky, le premier titre de 13, son treizième disque.

À lire aussi
Dosseh, Booba et Karim Benzema ont fait hurler les fans du rappeur lors de leur venue sur scène, samedi 13 octobre 2018, à Paris La Défense Arena people
VIDÉO - Quand Booba invite Karim Benzema sur scène à son concert

Le groupe de Nicola Sirkis a véritablement articulé le show autour de son dernier album, interprété presque en intégralité ce soir. Il faut dire aussi que 13, avec ses sonorités électro, ses synthés, mais surtout sa batterie puissante, est taillé pour le live. Tout en abordant des sujets politiques ou des thématiques sombres, l’ensemble s’avère très dansant. 

Un show spectaculaire, rythmé et... un Sirkis blond

Indochine débute donc avec quatre nouveaux titres : Black Sky, 2033, Henry Darger et Station 13. Il faut attendre Adora (Alice & June) pour une première escapade dans le passé. Le public ne boude cependant pas son plaisir. Parmi les 6.000 spectateurs présents, on compte une majorité d’Indofans, les fans les plus fidèles du groupe, venus des quatre coins de l’Hexagone. Ils ont déjà adopté les nouveaux titres. 21h30, dès les premières mesures de La Vie est belle, premier single de 13, ils reprennent en chœur les paroles : “Moi, je suis né pour n’être qu’avec toi…”

L’autre grande surprise de la soirée : c’est la coiffure de Nicola Sirkis. Certains fans n’en reviennent toujours pas. Le chanteur d’Indochine a délaissé ses cheveux noirs corbeau et s’affiche fièrement en blond ! Un détail pour un autre artiste, pas pour Sirkis dont les mèches noires font aussi partie de la légende.

Le public va rapidement découvrir le nouveau look de Sirkis de très près. Sur Tes Yeux Noirs, le chanteur s’engouffre dans la fosse, la traverse et s’aventure dans les gradins, provoquant forcément une petite bousculade. Les portables sont tous sortis pour voler quelques images du moment de communion. La messe n’est pourtant pas dite.

Retour paris merci a tous pour la 1er du 13. ¿¿¿¿¿¿

Une publication partagée par Nicola Sirkis (@nicolasirkis) le

Un duo virtuel avec Asia Argento

Sur Gloria, une jeune femme apparaît comme prisonnière derrière une vitre sur l’écran circulaire. Il s’agit d’Asia Argento. Nicola Sirkis se lance alors dans un duo virtuel avec l’actrice-réalisatrice. L’un des sommets du show. Puissant et émouvant. Les titres se succèdent ensuite. On notera Kimono dans l'ambulance, Un Été français, le dernier single, et surtout Tomboy pendant lequel les écrans deviennent arc-en-ciel et montrent Kiddy Smile. Suit un medley réunissant notamment Canary Bay et Kill Nico. Le feu.

Premier rappel : Sirkis s’avance au bout de l’avant-scène, seul à la guitare, pour une superbe version d’Electrastar, avant d’entamer J’ai demandé à la lune, repris par tout le Millesium. Un moment suspendu. Le show reprend son rythme déchaîné avec College Boy, Trois nuits par semaine et évidemment, lors du second rappel : L’Aventurier.

L’écran en forme de soucoupe montre un nageur sous l’eau, avant de nous transporter au milieu de la galaxie. Les premières notes du gigantesque tube arrivent enfin. Toujours imparable. Un déluge de lumières, de ballons…”Merci, putain de public !” hurle, Sirkis, libéré, puis il termine le set sur le mystique Karma Girls : “Je sais de toi. Tout de toi. Mon ami. Viens je sais tout de toi. Je sais tout de ta vie”... En tout cas, ce soir la vie est belle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Concert Indochine Nicola Sirkis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792214736
Indochine : un premier concert éblouissant à Épernay pour lancer le "13 Tour”
Indochine : un premier concert éblouissant à Épernay pour lancer le "13 Tour”
NOUS Y ÉTIONS - Le groupe de Nicola Sirkis a débuté sa nouvelle tournée au Millesium d’Épernay, le samedi 10 février, avec un show impressionnant de 2h30 au dispositif scénique tout droit venu d’une autre planète.
https://www.rtl.fr/culture/musique/indochine-un-premier-concert-eblouissant-a-epernay-pour-lancer-le-13-tour-7792214736
2018-02-11 08:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xzAuPtv-Jnh9WqGWVJeBHg/330v220-2/online/image/2017/0907/7789998419_le-visuel-du-clip-kimono-dans-l-ambulance-d-indochine.JPG