2 min de lecture Laissez-vous tenter

Dominique Besnehard et Laura Smet présentent "Dix pour Cent", une série décapante

REPLAY - Dans cette série de France 2 au casting impressionnant, les stars jouent leur propre rôle. Le premier des six épisodes est diffusé ce mercredi soir.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Dominique Besnehard et Laura Smet sont les invités de LVT, partie 1 Crédit Média : Isabelle Morini-Bosc, Laurent Marsick et Yves Calvi | Durée : | Date :
La page de l'émission
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc et Laurent Marsick

Dix pour Cent, la nouvelle série française événement, sera diffusée dès ce mercredi soir sur France 2. Elle est construite en six épisodes de 52 minutes. C'est une série où les stars jouent leur propre rôle. C'est drôle, décalé, décapant, parfois cinglant et surtout inspiré de la réalité, celle vécue par Dominique Besnehard en tant qu'agent
"Dix pour cent, c'est ce que touche un agent, on peut toucher moins mais on ne peut pas toucher plus", explique-t-il. "Avec le travail qu'on fait, 10% ce n'est pas cher payé par moment. J'ai passé 21 ans dans une grande agence d'artistes, sur le modèle américain. Et à l'intérieur il y a des conflits", raconte Dominique Besnehard. "Un soir de déprime, je dînais avec un collègue et on a commencé à écrire quelque chose. Il y a le glamour, les stars, mais il y a aussi la fille à la réception qui se fait engueuler par Richard Bohringer parce qu'elle ne le reconnaît pas."

Une série bienveillante mais cinglante

Laura Smet a accepté pour la première fois de jouer son propre rôle aux côtés de sa mère, Nathalie Baye. "Quand j'ai entendu parler de cette série, j'ai appelé Dominique, qui est mon parrain, car je voulais faire partie de l'aventure", raconte l'actrice. "À la base je voulais être agent artistique, j'étais passionnée par ça, petite je rentrais dans son bureau et j'avais l'impression que c'était Dieu." "Ça nous a amusés, et ça peut être compris par tout le monde, quelle que soit son entreprise", explique Nathalie Baye.
Est-ce que cette série est crédible ? C'est en tout cas fait avec bienveillance, cinglant mais jamais méchant. "Ceux qui avaient décliné car ne le sentaient pas nous rappellent finalement, précise Dominique Besnehard. Michel Blanc a été le premier à faire ça, avec Grosse fatigue."

Des personnages secondaires attachants

Cédric Klapisch a réalisé les deux premiers épisodes et est resté à la direction artistique pendant toute la saison. "Les gens qui ont accepté avaient envie qu'on ne freine pas, mais qu'on pousse les travers", raconte le réalisateur. "Ils sont comme tout le monde, mais ont un statut d'êtres privilégiés." Dominique Besnehard a d'abord approché Canal +, qui a finalement refusé : "On est allés les voir les premiers, au début ils étaient pour, on a commencé à travailler et la direction n'était pas tellement celle que je voulais", explique-t-il.
Ce qui est intéressant dans la série, c'est qu'on s'attache aussi et presque surtout aux personnages secondaires qui travaillent dans cette agence, les agents eux-mêmes : Camille Cottin, Thibault de Montalembert et Grégory Montel. On retrouve aussi Cécile de France, Line Renaud, Françoise Fabian, François Berléand, Audrey Fleurot et un duo assez inattendu, Julie Gayet et Joey Starr. C'est une série intelligente, loin du voyeurisme", raconte Laura Smet. "J'ai trouvé ça génial qu'on fasse ça en France", explique Julie Gayet. On se moque de nous-mêmes, ou de l'image qu'on peut avoir. C'est un jeu." Dix pour Cent, à voir ce soir à 20h55 sur France 2. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Comédie musicale Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants