1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Diana Krall live et son nouvel album Wallflower dans L'Heure du Jazz du 22 février 2015
4 min de lecture

Diana Krall live et son nouvel album Wallflower dans L'Heure du Jazz du 22 février 2015

REPLAY - Trois titres extraits du concert de Diana Krall à RTL et de son album Wallflower. Mais aussi Duke Ellington et quelques nouveautés avec Jean-Yves Chaperon, ce dimanche 22 février 2015.

Diana Krall sort un album de reprises, Wallflower
Diana Krall sort un album de reprises, Wallflower
L'heure du Jazz du 22 février 2015
56:36
Serge Mariani
Journaliste

Fin de week-end rythmée le dimanche sur RTL. C’est un voyage à la rencontre du jazz que Jean-Yves Chaperon nous propose. De ses racines à l’électro, en passant par le blues, le funk ou les sonorités brésiliennes, on découvre le jazz dans tous ses états, de 23h à minuit.
22 février

L'édito de Jean-Yves Chaperon

Est-ce l’arrivée de la cinquantaine, Diana Krall aime la nostalgie. Il y a deux ans, elle nous racontait avoir adoré les partitions poussiéreuses et jaunies des chansons qu’écoutaient sa grand-mère lorsqu’elle était gamine. Echos de crooners oubliés, craquements d’épingles de gramophone... Cette bouffée remontée du passé avait donné l’album Glad Rag Doll. Cette fois, elle troque les 78 tours pour le vinyle. Voici les années 70 ! Finalement,  comme beaucoup d’artistes et amateurs de jazz, Diana Krall aime aussi d’autres musiques. Et comme tous les adolescents, elle a chantonné les tubes de son époque. Eagles, Ten CC, Randy Newman, Elton John, Gilbert O’Sullivan, les souvenirs s’égrènent au fil de ce nouvel album RTL, intitulé Wallflower en référence à une chanson peu connue de Bob Dylan. Mais chassez le naturel, etc : En commençant son show dans le grand studio RTL, Diana Krall a voulu quand même reprendre deux ou trois morceaux de jazz, comme pour se chauffer les doigts et la voix. De Sunny Side Of The Street à Nat King Cole, quelques chansons extraites de ce concert RTL, que nous avons choisies pour vous ce soir dans l’Heure du Jazz. Et notez bien sur vos tablettes la "Grande nuit Diana Krall" dans Les Nocturnes de Georges Lang le mardi 24 février prochain.

Découvrez aussi un formidable coffret intitulé "La Chanson de Duke"

Réalisé par Claude Carrière, un coffret de 5 CD, ou comment Duke Ellington est devenu l’un des plus incroyables compositeurs de chansons. Duke écrivait des mélodies sublimes pour son orchestre, sans forcément l’idée de leur donner un autre avenir. Puis un jour, un auteur inspiré posait des paroles sur cette musique orchestrale. Et naissait ainsi une nouvelle chanson ! Il s’est passé parfois dix ou vingt ans entre les deux. Caravan, Perdido, Satin Doll, ou Solitude ont connu ces destins. 

Nous avons appris le décès de Clark Terry

Le trompettiste Clark Terry avait d’ailleurs joué avec Duke Ellington dans les années 50. On vient d’apprendre sa mort à l’âge de 94 ans. Pilier de grands orchestres (Basie, Ellington, Quincy Jones, puis le sien !) Clark Terry avait néanmoins forgé sa propre originalité, son empreinte à la trompette. Il chantait aussi, et comme personne ! Nous lui rendrons hommage prochainement dans l’Heure du Jazz.

Un avant-goût du live de Diana Krall à RTL

Wallflower World Tour
Wallflower World Tour
Crédit :
À lire aussi

Voilà quelques jours, Diana Krall est venue passer une journée dans notre station pour répondre à nos questions et surtout nous offrir, ainsi qu'au public du Grand Studio, un concert exceptionnel au cours duquel elle a interprété quelques anciens titres mais surtout ceux de son tout nouvel album, Wallflower. Une soirée magique émaillée par ses reprises jazzy mais surtout émouvantes de quelques-uns des plus grands hits de la musique pop. Une fois le concert lancé, Diana Krall a laissé son piano à David Foster, qui a aussi produit cet album. A déguster en avant-première, ce soir. Et à découvrir en intégralité ce mardi 24 février, dans Les Nocturnes de l'ami Georges Lang.

Wallflower, bien plus qu'un album de reprises

En nous proposant Wallflower, Diana Krall rend un hommage très personnel au grand répertoire pop qui a nourri sa culture musicale et ses goûts depuis son enfance. Et quand on a été récompensé de plusieurs Grammy Awards ou Juno Awards, après avoir produit des albums vendus à des millions d'exemplaires, on ne pouvait pas tenter l'aventure des reprises sans une touche particulière. On peut affirmer, à l'écoute des titres qu'elle a choisis de réinterpréter, que Diana Krall a, sinon dépassé ses maîtres, tout au moins réussi à transcender les genres et les styles qu'ils représentent, dans l'histoire de la musique comme dans notre inconscient collectif.

Une sélection exceptionnelle de hits de notre culture pop

En dehors du titre If I Take You Home Tonight (que nous entendrons dans l'intégrale du concert prochainement...), signé par Paul McCartney, Wallflower nous invite à redécouvrir Califonia Dreamin’ de The Mamas and the Papas, Desperado de The Eagles, des duos avec Michael Bublé (découvert par David Foster, producteur de l'album et qui l'accompagne au piano), et Bryan Adams, et la chanson qui a donné son titre à l'album, Wallflower de Bob Dylan, dans des versions particulièrement originales et émouvantes. Si on ajoute I’m Not In Love du groupe 10cc, Sorry Seems To Be The Hardest Word d'Elton John, et une version symphonique de Don’t Dream It’s Over, de Crowed House, on ne pourra que convenir que la diva jazzy s'est transformée en bonne fée pop pour notre plus grande satisfaction.

La playlist de L'Heure du jazz du dimanche 15 février 2015

Marcus Miller - We Were There
Al Jarreau - Brazilian Love Affair

Diana Krall, Georges Lang, Jean-Yves Chaperon, Eric Jean-Jean
Diana Krall, Georges Lang, Jean-Yves Chaperon, Eric Jean-Jean
Crédit :

Diana Krall (live GS) - Ain’t no sweet Man
Diana Krall (live GS) - On the sunny side of the street
Diana Krall (live GS) - Just U Just Me
Jacky Terrasson - November
Duke Ellington / CD Satin Doll - In A Mellow Tone
Duke Ellington / CD Soph. Lady - Blue Rose
Duke Ellington / CD Satin Doll. « Satin Doll

Duke Ellington sur un timbre de la poste des USA
Duke Ellington sur un timbre de la poste des USA
Crédit :

Axel Schlosser / Jeannine

Bonne semaine et bon jazz !

L'Heure du Jazz vous propose

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/