1 min de lecture Johnny Hallyday

Découvrez la version originale de "Souvenirs, souvenirs" de Johnny Hallyday

Ce tube de l'été 1960 n'a pas du tout été créé par Johnny ou en France. Il s'agit d'une reprise d'une rumba de l'Américaine Barbara Evans...

Anthony Martin La pépite musicale Anthony Martin iTunes RSS
>
Découvrez la version originale de "Souvenirs, souvenirs", tube de l'été 1960 interprété par Johnny Hallyday. Crédit Image : UPI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin édité par Aymeric Parthonnaud

Souvenirs, souvenirs, tube de l’été 1960, un morceau nostalgique sur la jeunesse pourtant interprétée par un Johnny Hallyday encore mineur à l’époque, il n’avait même pas 17 ans… C’était une des 4 chansons de son deuxième 45 Tours au dos duquel, il était écrit : "Johnny a créé pour vous une chanson qui a été faite pour lui Souvenirs, souvenirs"… 

Ce que le label Vogue avait oublié de préciser c’est que cette chanson n’a pas du tout été créée en France, encore moins pour Johnny Hallyday ! Certes la chanson a immédiatement collé à la peau de Johnny, c’était sa force, il était un interprète exceptionnel. Mais, Souvenirs, c’est le titre original, est né en réalité un an plus tôt, sans faire de bruit, aux États-Unis… Et au départ ce n’était pas vraiment un twist, c’était plutôt une rumba. L’interprète d’origine s’appelait Barbara Evans.

Pour la petite histoire, Johnny Hallyday n’a même pas été le premier à l’adapter en Europe… C’est un Allemand, Bill Ramsey, qui dès l’été 1959 était numéro 1 des ventes en Allemagne avec sa version de Souvenirs, souvenirs… C’est son succès en Allemagne qui a donné naissance à la version française.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Johnny Hallyday Musique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants