2 min de lecture Musique

Décès de Rachid Taha : quand le chanteur confiait sa vision du raï sur RTL

DOCUMENT RTL - En 2016, Rachid Taha se produisait pour fêter les 30 ans du raï au Zénith de Paris pour le concert. L'occasion pour le chanteur de développer sa conception de ce genre musical qui rayonne depuis son berceau : l'Algérie.

>
Quand Rachid Taha donnait sa définition du raï Crédit Image : Sipa | Crédit Média : Steven Bellery | Durée : | Date :
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud
et Steven Bellery

"Le raï c'est tout le contraire de l'intolérance". C'est par ces mots que le chanteur Rachid Taha, disparu le 12 septembre 2018, célèbre pour sa reprise de Douce France de Charles Trenet ou les concerts 1, 2, 3 Soleil définissait le raï. "Le raï c'est la fête, c'est la joie, c'est parfois la nostalgie, c'est la liberté. Si tu écoutes le raï, ça te fait bouger le cerveau, le corps et l'esprit", expliquait Rachid Taha au micro de RTL en 2016. 

Pour beaucoup de spécialistes, le raï est né à Oran, une ville que le chanteur comparait à Memphis, la ville d'Elvis. "Oran c'est un peu les studios... C'est là où on venait enregistrer les chanteurs. Mais le raï est né dans la banlieue oranaise", précisait l'artiste.

"Raï ça veut dire 'opinion', je dis ce que je veux. Je peux être libertaire. Je peux vivre ma religion... Jusque dans les années 80, le raï était interdit dans les radios ou les télévisions algériennes, précisait-il. On disait que c'était trop cru, parce qu'on osait parler de sexe." 

À lire aussi
Prince est décédé le 21 avril 2016 Laissez-vous tenter
Prince : "Piano & A Microphone 1983", un document plus qu'un véritable album

Le raï ne connait aucune règle

Le raï a beaucoup évolué et s'est notamment mélangé à d'autres genres musicaux comme le rap. "Il y a beaucoup de rappeurs qui chantent le raï. 113, IAM je crois ou la Fouine mélangent le raï avec leurs compositions. Ce sont un peu nos enfants", s'amusait Rachid Taha.

Mais il n'y a aucune règle absolue pour le raï. Rachid Taha recommandait cependant de se munir d'un "synthétiseur, instrument incontournable" et avait un attachement particulier pour la "gasba", la flûte algérienne. Même si le raï a connu des époques avec l’accordéon, la trompette et toutes sortes d'instruments. Le genre musical suivait les époques et s’adaptait. "Tu peux chanter le raï sur du reggae, sur de la techno, sur du blues... Il n'y a aucune règle", résumait l'artiste. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Algérie Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794756897
Décès de Rachid Taha : quand le chanteur confiait sa vision du raï sur RTL
Décès de Rachid Taha : quand le chanteur confiait sa vision du raï sur RTL
DOCUMENT RTL - En 2016, Rachid Taha se produisait pour fêter les 30 ans du raï au Zénith de Paris pour le concert. L'occasion pour le chanteur de développer sa conception de ce genre musical qui rayonne depuis son berceau : l'Algérie.
https://www.rtl.fr/culture/musique/deces-de-rachid-taha-quand-le-chanteur-confiait-sa-vision-du-rai-sur-rtl-7794756897
2018-09-12 14:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xl9tVplN6n4uNTeXDGPzog/330v220-2/online/image/2018/0912/7794757323_rachid-taha-a-l-occasion-du-festival-des-voix-de-la-mediterannee-en-2019.jpg