1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Charles Bradley, chanteur de soul américain, est décédé
1 min de lecture

Charles Bradley, chanteur de soul américain, est décédé

Âgé de 68 ans, Charles Bradley est décédé des suites d'un cancer, diagnostiqué l'an passé. Il avait accédé à la gloire sur le tard, avec un premier album publié en 2011.

Benjamin Pierret & AFP

Il aura connu le succès durant six ans. Charles Bradley, chanteur de soul américain, est décédé d'un cancer samedi 23 septembre, à l'âge de 68 ans, comme l'a annoncé son agent. L'artiste a connu une trajectoire atypique en accédant à la notoriété à plus de 60 ans, avec la sortie de son premier album, No Time For Dreaming, en 2011. 


Né en Floride, dans le sud-est des États-Unis, Charles Bradley a grandi à New York, où il découvre James Brown au légendaire Apollo Theater de Harlem. C’est la musique de l'interprète de Living in America qui le mènera vers sa vocation : Charles Bradley se lance alors dans une carrière de chanteur de reprises de son idole, allant jusqu'à copier sa garde-robe et à imiter le style de James Brown sur scène.  

Une bataille de deux ans

Comme le rapporte Variety, un cancer de l'estomac lui a été diagnostiqué en 2016. La maladie s'est étendue à son foie, l'obligeant à annuler des dates de tournée au début du mois de septembre. "Je vous aime tous, vous qui avez fait de mes rêves une réalité", avait-il déclaré lorsque les dates ont été supprimées. "Si Dieu le veut, je serai bientôt de retour."

Grâce à son dernier album, Changes, publié l'an dernier, il a pu toucher un plus large public et a figuré sur la liste des "meilleurs albums de l'année 2016" de nombreux magazines spécialisés. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/