4 min de lecture L'Heure du Jazz

Bell, Marsallis, Mc Laughlin dans l'Heure du Jazz

REPLAY -Le son Stax avec William Bell, un trésor endormi depuis 50 ans de Bill Evans, Brandford Marsalis et John McLaughlin, que du bon dans l'Heure du Jazz, ce soir

Jean-Yves Chaperon Jazz à Juan Jean-Yves Chaperon
>
L'heure du Jazz du 22 mai 2016 Crédit Média : Jean-Yves Chaperon | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Yves Chaperon et Claude Szigeti

Le jazz a toujours aimé les retours. Question de nostalgie, sans doute, on est toujours charmé par  la réapparition d’un musicien perdu de vue depuis des années. Le temps et l’oubli, ont même tendance à agrandir la dimension de l’intéressé… Dans les années 70, le chanteur et auteur de chansons William Bell était un des piliers du label Stax, emblème légendaire du « Memphis Sound », popularisé, entre autres, par Otis Redding et Booker T. On ne  connaissait pas très bien William Bell en France, car il fait partie de ces artistes dont les chansons qu’ils écrivent pour eux deviennent plus célèbres lorsqu’elles sont reprises par les autres… Eh bien, comme on l’avait écrit à une époque à propos de Jacques Brel et Paris, « William Bell is alive and well and living in Memphis ». Il vient même de sortir un album très chouette et fidèle à ce sacré « Memphis Sound ». Il mérite vraiment d’ouvrir ce soir L’Heure du Jazz.

Presque 50 ans après son enregistrement, on découvre un disque inédit et magnifique du pianiste Bill Evans…  Les disques plus ou moins officiels de Bill Evans sont innombrables et pas toujours d’un niveau très satisfaisant, notamment ceux réalisés à la fin de sa vie. Mais là, c’est admirable ! Cette affaire détient son lot de mystère : en juin 1968, le grand pianiste américain vient de former un nouveau trio et joue au festival de Montreux. Sur place, et pour on ne sait quelle raison précise, on lui propose tout à coup d’enregistrer une session en Allemagne. Il s’agit d’aller dans la villa du milliardaire allemand Hans Georg Brunner-Schwer, fan de jazz, propriétaire d’un studio dans sa maison en Forêt Noire, dans laquelle trône un magnifique piano Steinway, déjà utilisé par Oscar Peterson. Un vague contrat est signé, mais le disque ne sortira jamais… jusqu’à aujourd’hui. En plus de la musique splendide qu’on y trouve, c’est un témoignage précieux pour les fans de Bill Evans, car ce trio, qui réunit autour du pianiste le contrebassiste Eddie Gomez, et le batteur Jack DeJohnette n’a joué que quelques semaines… Très belle et émouvante version de « My Funny Valentine »…

25 ans de carrière, ça se fête avec un double CD. Le violoniste roumain Florin Niculescu, qui vit en France depuis 1991, est un des plus grands violonistes de jazz, et digne représentant de l’école des cordes à la française ( !), derrière Stéphane Grappelli, Jean-Luc Ponty, Didier Lockwood etc… Ce qui frappe chez lui, c’est le son de son violon, gras, puissant, avec du grain, et en même temps finesse, swing et vélocité. Ecoutez avec nous cette « Valse Sentimentale », avec le regretté Babik Reinhardt à la guitare .

Mieux qu’une nouveauté, une avant-première ! Le saxophoniste Brandford Marsalis et le chanteur Kurt Elling, ensemble pour un album à sortir dans quelques jours, et déjà ce soir dans l’Heure du Jazz. Depuis Sting, je ne me souviens pas avoir entendu Brandford aux côtés d’un chanteur… peut être son copain Harry Connick Junior à la rigueur, mais ce doit être à peu près tout. Marsalis-Elling, c’esrt assez inattendu, mais ça fonctionne formidablement. 

À lire aussi
Jean-Yves Chaperon L'Heure du Jazz
Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo

Dans l’Heure du Jazz aussi, les racines de la musique américaine avec l’étonnante jeune chanteuse et violoncelliste Layla McCalla, puis le chanteur et guitariste Eric Bibb…

Et puis le souvenir d’une époque : les années 70, le jazz-rock, la fusion, avec John McLaughlin, et son vieux copain Carlos Santana, qui partageaient à l’époque le même Guru Sri Chinmoy, ainsi qu’une passion pour John Coltrane. Cet album avait marqué en son temps : « Electric Guitarist » célèbrait le retour de McLaughlin a une musique électrique plus « bankable » que les expériences acoustiques indiennes précédentes (qui commençaient à lasser la maison de disque Columbia…)  Outre Carlos le moustachu, le casting de cet album donne le vertige : autour de McLaughlin, on lit les noms de Chick Corea, Stanley Clarke, Billy Cobham, Jack Bruce, Tony Williams… Une telle affiche ne garantit jamais le résultat, mais ici, le ramage était à la hauteur du plumage !

Willliam Bell Stax
Willliam Bell Stax Crédit : Stax



Fin de week-end rythmée le dimanche sur RTL. C’est un voyage à la rencontre du jazz que Jean-Yves Chaperon nous propose. De ses racines à l’électro, en passant par le blues, le funk ou les sonorités brésiliennes, on découvre le jazz dans tous ses états, de 23h à minuit.

Branford Marsalis Kurt Elling : UpwardSpiral
Branford Marsalis Kurt Elling : UpwardSpiral Crédit : Marsalis music

La playlist de l'émission

William Bell. « This Is Were I Live »
Bill Evans. « My Funny Valentine »
Paolo Fresu/Omar Sosa. « Brezza Del Verano »
Florin Niculescu. « Valse Sentimentale »
Brandford Marsalis/Kurt Elling. « Doxy »
Hank Mobley. « My Groove, Your Move » T.8.  
Layla McCalla. « Far From Your Web »
Eric Bibb. « Toolin' Down The Road »
John McLaughlin. « Friendship » T.2.
  

Avec notre partenaire Jazz News

Jazz News n°52 juin 2016
Jazz News n°52 juin 2016 Crédit : jazz news

L'actualité du jazz sélectionnée par Jean-Yves Chaperon et notre partenaire, Jazz News, dont le nouveau numéro est disponible en kiosque et sur son application Ipad avec un sommaire interactif,  plus de 80 extraits de musique, des diaporamas sonorisés, des séquences vidéos, des partages sur les réseaux sociaux.

L'équipe de l'émission vous recommande

 

Lire la suite
L'Heure du Jazz Jazz Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants