5 min de lecture L'Heure du Jazz

Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo

Le pianiste et le trompettiste réunis pour un nouvel album de compositions originales et des classiques de la chanson française à l'honneur ce soir dans l'heure du jazz

Jean-Yves Chaperon L'heure du Jazz Jean-Yves Chaperon
>
L'heure du Jazz du 19 septembre 2016 Crédit Image : Elodie Grégoire | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Yves Chaperon
Jean-Yves Chaperon avec Claude Szigeti et Ariane Spément



L’album en duo avec du pianiste Jacky Terrasson et du trompettiste Stéphane Belmondo est une des plus beaux événements de cette rentrée du jazz. Ces deux-là se connaissent depuis longtemps, pièces maîtresses d’une génération brillante du jazz français, qui touche aujourd’hui la cinquantaine. Ils ont beaucoup joué ensemble à leurs débuts, puis chacun est allé vers sont propre destin, notamment aux Etats-Unis pour Jacky. Et les voilà à nouveau ensemble, notamment sous la houlette de leur producteur, Christophe Deghelt, qui a bien flairé toute la valeur que prendrait la reconstitution de cet équipage. Il y a dans cette musique ce qu’il faut de nostalgie (cinéma des années 70, « Les choses de la Vie », « Les Valseuses »…), de poésie, de fantaisie, et de swing pour rendre notre automne plus doux. Jacky et Stéphane sont dans la vie comme dans leur musique : complices, chambreurs, inspirés… Ils seront avec nous ce soir les invités de l’Heure du Jazz.
Beaucoup d’autres belles nouveautés encore ce soir, comme cette réédition d’un concert d’Ella Fitzgerald à Cologne en 1974. L’Heure du Jazz s’ouvre avec cet album, et cet incroyable morceau de scat sur le thème de « Lemon Drop », où Ella semble lâcher prise !
Je vous en parlais la semaine dernière : voici le retour de Robert Glasper… qui n’était pas très loin, car il est l’un des musiciens actuels les plus exposés, entre production, écriture etc… Il a récemment collaboré de près à la musique du film biopic sur Miles Davis, « Miles Ahead », puis il a réalisé un autre album autour de Miles, et le voici maintenant à la tête de son quartet « Experiment » pour cet album intitulé « Art Science ». Je pense qu’on tient là ce que ce groupe a réussi de mieux jusqu’à aujourd’hui, et d’une manière général ce que Glasper a fait de plus abouti depuis longtemps… On est là dans le jazz, le hip-hop, la soul…. La modernité ! Là où parfois, les morceaux de Glasper pêchaient par la longueur, on apprécie ce groove contrôlé, cette production plus construite. J’adore ! J’ai choisi pour vous ce thème emprunté au Herbie Hancock du début des années 70 : « Tell Me A Bedtime Story ».
Pour vous aussi, un autre extrait du nouvel album de Madeleine Peyroux : « Shout, Sister Shout », une chanson très liée à une grande personnalité de la musique noire, Sister Rosetta Tharpe, dont la carrière commença dans les églises, avant de se poursuivre sur la scène des plus grands clubs de New-York. Roseta chantait et jouait de la guitare électrique, debout sur scène, devant l’orchestre, ce qui dans les années 40, à ses débuts, ne plaisait pas à l’Amérique blanche et prude… Une telle posture n’était pas celle d’une femme noire ! Rosetta a résisté. Tant mieux ! Cette chanson « Shout, Sister, Shout » fut écrite pour elle et le grand orchestre de Lucky Millinder. Dans son nouvel album, Madeleine Peyroux a voulu reprendre cette chanson pour nous rappeler aussi que Sister Rosetta Tharpe a été de celles et ceux qui ont préparé dans les années 50 le terrain du rock n’ roll…

L'album Mother : Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo

La collaboration entre le pianiste Jacky Terrasson et le trompettiste/bugliste Stéphane Belmondo ne date pas d’hier. Devenus des amis proches lors de leurs débuts à Paris il y a près de trente ans puis au sein du groupe de Dee Dee Bridgewater au milieu des années 90, les deux musiciens ont toujours eu une relation musicale privilégiée. Après s’être un temps perdus de vue, ils renouèrent il y a six ans à l’occasion d’un concert donné en duo dans le sud de la France. 
Enregistré à l’automne 2015 et en avril dernier au studio Recall dans le village de Pompignan, non loin de Montpellier, « Mother » est l’aboutissement logique de ces retrouvailles.
Des compositions originales, des standards américains de Charlie Haden et de Dave Brubeck, des classiques de la chanson française comme «La Chanson d’Hélène», tirée du film de Claude Sautet «Les Choses de la vie», une reprise de Stevie Wonder, ainsi que différents interludes, notamment «Pic Saint-Loup», quarante secondes de pure fantaisie dont le titre fait référence au vin de la région où se trouve le studio Recall, et le village de Pompignan un hommage détonnant à la ville qui les a accueillis pour l’enregistrement. 
Pour cet album, Jacky Terrasson a apporté le solaire «Hand in Hand» et Stéphane Belmondo le magnifique «Souvenirs».  
Mother s’ouvre sur «First Song», le morceau poignant de Charlie Haden dont les deux musiciens font ressortir à merveille la beauté mélancolique, et se referme sur une splendide interprétation du célèbre «Que reste-t-il de nos amour » de Léo Chauliac et Charles Trenet, sorti en 1943.
Alors que l’album devait au départ s’appeler « Twin Spirit », Jacky Terrasson, Stéphane Belmondo et Jean-Philippe Allard (à la fois co-producteur de l’album et directeur d’Impulse) ont finalement décidé de le rebaptiser « Mother », d’après le titre de la composition du pianiste figurant sur le disque. La mère de Jacky Terrasson est en effet disparue le 4 juin, peu après que la production de l’album ait été achevée. « Nous avons décidé de lui rendre hommage », explique le pianiste. 

J'ai écrit ce morceau il y a un moment et cette version est particulièrement intense. Cette chanson est dédiée à ma mère bien sûr mais plus largement à toutes les mères et à toutes les femmes qui ne peuvent l'être".

Jacky Terrasson
Partager la citation
>
Jacky Terrasson & Stephane Belmondo - Terramondo - Teaser

Fin de week-end rythmée le dimanche sur RTL. C’est un voyage à la rencontre du jazz que Jean-Yves Chaperon nous propose. De ses racines à l’électro, en passant par le blues, le funk ou les sonorités brésiliennes, on découvre le jazz dans tous ses états, de 23h à minuit.
 

À lire aussi
Jean-Yves Chaperon L'Heure du Jazz
Madeleine Peyroux et Sinatra dans l'Heure du Jazz

La programmation de l'heure du jazz

Terrasson/Belmondo
- « Hand In Hand »
- « La Chanson d’Hélène »
- « Les Valseuses »
- « Souvenirs »

Ella Fitzgerald. « Lemon Drop »
Robert Glasper. « Tell Me A Bedtime Story »
Miles Davis. « Circle »
Madeleine Peyroux. « Shout Sister ». T.8
Allen Toussaint. « Confessin' (That I Love You) »
George Benson. « God Bless The Child »

Avec notre partenaire Jazz News

Jazz News n°54 juillet 2016
Jazz News n°54 juillet 2016

L'actualité du jazz sélectionnée par Jean-Yves Chaperon et notre partenaire, Jazz News, dont le nouveau numéro est disponible en kiosque et sur son application Ipad avec un sommaire interactif,  plus de 80 extraits de musique, des diaporamas sonorisés, des séquences vidéos, des partages sur les réseaux sociaux.

L'équipe de l'émission vous recommande

 

Lire la suite
L'Heure du Jazz Jazz Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784863124
Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo
Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo
Le pianiste et le trompettiste réunis pour un nouvel album de compositions originales et des classiques de la chanson française à l'honneur ce soir dans l'heure du jazz
https://www.rtl.fr/culture/musique/jacky-terrasson-et-stephane-belmondo-dans-l-heure-du-jazz-7784863124
2016-09-18 19:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4wzme7ZT4STQvCvRYBtqMw/330v220-2/online/image/2014/0422/7771347066_jean-yves-chaperon.jpg