1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "The Mentalist" : quel programme va remplacer la série sur TF1 ?
1 min de lecture

"The Mentalist" : quel programme va remplacer la série sur TF1 ?

TF1 va devoir trouver des remplaçants pour les séries "The Mentalist" qui s'achève et pour "Les Experts" dont la fin a été annoncée pour l'été 2016.

Le succès de "Mentalist" ne se dément pas sur "TF1"
Le succès de "Mentalist" ne se dément pas sur "TF1"
Crédit : Warner Bros. Television
Laetitia Limmois
Laetitia Limmois

La saison 7 du Mentalist est la dernière de la série qui tire sa révérence. Le programme était le plus populaire en France ces dernières années avec plus de 30% de part d’audience soit près de 8 millions de téléspectateurs en moyenne. Il sera suivi l’été prochain par les adieux de la série à succès Les Experts après 15 ans d’antenne. TF1 va devoir trouver des successeurs de choix pour remplacer ces deux programmes phares. 

Parmi les potentiels candidats, la chaîne parie en premier lieu sur Blindspot, série Warners acquise en mai dernier, qui a bien démarré aux Etats-Unis sur la chaîne NBC en septembre. C’est une série policière récurrente qui a déjà réuni 8,7 millions de téléspectateurs pour ses sept premiers épisodes. La première chaîne d’Europe a aussi acquis la série d’Universal, Night Shift, diffusée depuis un an sur NBC et la mini-série de science-fiction Colony. Elle continuera la diffusion d’Esprits CriminelsUnforgettablePerson of interestGrey’s AnatomyChicago PD et la nouvelle saison de Blacklist.

L'achat est plus rentable que la production

C'est avec des séries récurrentes que TF1 peut dérouler une saison de 22 épisodes sur toute une année et faire du profit grâce aux publicités. Par exemple, selon les analystes, la chaîne consacre deux soirées aux séries américaines par semaine avec environ douze minutes de publicité par heure avec des spots de trente secondes pouvant dépasser les 1000.000 euros en brut

Il est donc plus rentable pour la chaîne d’acquérir les droits sur les séries américaines plutôt que de faire des productions françaises comme l’explique Matthieu de Chanville, expert médias chez A.T. Kearney "La marge brute entre recettes publicitaires et coût de revient est souvent plus du double. La chaîne peut réaliser une marge brute de 5 à 7 millions d’euros par soirée".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/