1 min de lecture People

Taylor Swift utilisée comme icône des néo-nazis

La chanteuse américaine, connue pour ses tubes pop, fait l'objet d'une appropriation par des suprémacistes blancs américains, qui l'assimilent à "une déesse aryenne".

Taylor Swift, le 4 février 2017
Taylor Swift, le 4 février 2017 Crédit : Sipa
Océane Blanchard
Océane Blanchard

Taylor Swift, nouveau symbole des néo-nazis ? Une théorie qui paraît incroyable, et pourtant : la chanteuse, loin de faire partie de l'alt-right américaine, est adulée par de nombreux suprémacistes blancs. L'icône pop, blonde aux yeux bleus, représenterait pour eux l'idéal blanc, une véritable "déesse aryenne".

Une appropriation qui ne date pas d'hier : en 2013, la chanteuse la plus rentable du monde faisait déjà l'objet de campagnes virtuelles des suprémacistes américains. Andre Anglin, fondateur du site néonazi The Daily Stormerrécemment rendu inaccessible, expliquait que "Taylor Swift est une aryenne pure, sortie tout droit d’une poésie de la Grèce antique. Une nouvelle Athéna", comme le rapporte le JDD.

Récemment, son nouveau single Look What You Made Me Do, qui explose le compteur des vues sur Youtube, a également créé la polémique de par sa reprise sur les réseaux fascistes. Le site d'extrême-droite Breibart, dirigé par l'ex-conseiller de Donald Trump Steve Bannon, a tweeté à plusieurs reprises des paroles de la chanson. 

Critiquée pour son mutisme

La chanteuse avait porté plainte en 2013 contre une utilisatrice du réseau social Pinterest, qui avait fait circuler de nombreux montages utilisant ses photos à côté de slogans nazis

Taylor Swift reste pourtant relativement silencieuse sur cette appropriation. Un choix qui agace certains, notamment après les événements de Charlottesville où les violences en marge d'une manifestation néo-nazie avait fait une victime. 

À lire aussi
Laurent Ruquier au Festival de Cannes en 2016 médias
"On est en direct" : les invités de la première émission le 26 septembre

Repéré par le JDDun article du Daily Beast était d'ailleurs titré le 16 août dernier "Taylor Swift doit maintenant dénoncer ses admirateurs néo-nazis". Mais la chanteuse revendique sa position et reste, comme depuis toujours, discrète sur ses positions politiques. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Musique Taylor Swift
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants