1 min de lecture Médias

VIDÉO - Sinclair revient sur la gifle de JoeyStarr à Gilles Verdez, "un sketch de télé italienne"

Le juré du télé-crochet "Nouvelle Star" n'était pas présent dans la loge au moment des faits. Il juge néanmoins l'épisode comme "une espèce de nourriture à faire du buzz".

Le chanteur Sinclair, juré de "Nouvelle Star"
Le chanteur Sinclair, juré de "Nouvelle Star" Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Nouvel épisode dans la guerre interne qui déchire deux émissions de la chaîne D8. D'un côté Touche pas à mon poste (TPMP), son programme star qui rassemble plus d'un million de téléspectateurs ou "fanzouzes", de l'autre, le télé-crochet musical devenu culte, Nouvelle Star. Il y a un mois et demi, une gifle a secoué le petit monde de la télévision. Alors que l'émission de Cyril Hanouna est en direct, et que l'équipe de de Nouvelle Star se prépare pour la finale diffusée en direct, le chroniqueur Gilles Verdez est allé rendre visite à JoeyStarr dans sa loge déguisé pour passer incognito

Un geste en entraînant un autre, Gilles Verdez a reçu une gifle de la part du rappeur. Un incident peu glorieux juge Sinclair, un des jurés de Nouvelle Star. Sur le plateau de C à vous sur France 5 mardi 31 mai, le chanteur est revenu sur l'épisode "très très naze". "J’avais la mauvaise impression d’être pris en otage dans un sketch de télé italienne, a-t-il expliqué. Je n’ai même pas vu le truc, je n’étais pas dans la loge quand ça s’est passé. C’est juste une espèce de nourriture à faire du buzz. Et ça, c’est tout ce que je déteste dans la télé". Une petite phrase qui ne manquera pas de remettre un peu d'huile sur les braises. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médias People Sinclair
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants