2 min de lecture People

Rixe à Orly : Booba, un rappeur tête à clashs et machine à cash

PORTRAIT - Après sa bagarre avec Kaaris à l'aéroport de Orly, Booba attend le verdict des juges devant trancher sur cette affaire, ce jeudi 6 septembre.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Booba, un rappeur tête à clash et machine à cash Crédit Image : AFP / GUILLAUME BAPTISTE | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Ça se voit tout de suite, ce gars-là, il ne faut pas trop le chatouiller. Un mètre 92, 110 kilos, des tatouages comme sur un papier peint... Voilà donc Elie Yaffa, alias Booba, alias le Duc de Boulogne, qui vit à Miami depuis 10 ans. Un adepte de la musculation, nourri au rap américain des années 80, celui des gang, celui des clashs. Et Booba reproduit le schéma.

Voilà des années qu'il se chamaille avec La Fouine, avec Rohff... Souvent, de simples vannes, parfois, une grosse baston. "Le rap est une cour de récré" dit-il. Le grand gamin de 41 ans a connu la prison : 18 mois en 1998 pour avoir braqué un taxi. Les flics, les juges, il les vomit dans ses textes. Des chansons hargneuses, pessimistes, anti-racistes, mais sans message politique : "Je n'ai pas de leçon à donner, dit-il, je ne suis pas MC José Bové".

Des chansons plutôt bien écrites, d'ailleurs : certains voient en lui le plus grand poète français vivant. Bon, il faut aimer les gros mots. Mais tout de même, il y a 15 ans déjà, la prestigieuse Nouvelle Revue Française comparait Booba à Céline ou Antonin Artaud, deux auteurs qu'il n'a jamais lus. En revanche, il a lu Renaud, "Mistral Gagnants est le plus beau texte que j'ai lu de ma vie" dit-il. Il s'en est servi pour une chanson dédiée à sa fille. 

Businessman plus que musicien

Car le bad boy a deux enfants : c'est un papa attentif, un bon fils aussi. Il a grandi avec sa mère, femme battue divorcée. Il a toujours cherché à la protéger. En prison, il lui avait interdit les visites. En 2006, elle a été enlevée, avec demande de rançon. Depuis, Booba ne crache plus sur la police. Il possède plusieurs armes, mais plutôt pour se défendre... Comme le riche américain qu'il est devenu : sa fortune est estimée à 6 millions d'euros au moins.

À lire aussi
Dadju, sur la tournée de Gims, le 28 septembre 2019 au Stade de France. people
Dadju papa pour la deuxième fois : découvrez le sexe du bébé

Comme son modèle Jay Z, Booba est un vrai businessman : il a sa propre marque de vêtements, une marque de whisky, un label musical, une agence de management sportif. Rien d'étonnant : la musique n'est absolument pas une passion chez lui. "Je me suis tout de suite dit que c'était un business", expliquait-il. Très tôt, il a raisonné en parts de marché, prêt à faire un duo avec une starlette du RnB pour gagner du public, et payer ses Lamborghini.

"Je m'étonne tous les jours, dit-il, j'ai zéro défaite". Zéro modestie aussi... et presque zéro amis. Booba est finalement assez seul. "Tout le monde ne peut pas me suivre", dit d'ailleurs celui qui se décrit comme anti-social anarchiste. Anti-social, tu perds ton sang-froid.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Booba Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants