1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Rachat de LCI : "La question ne se pose pas", selon TF1
1 min de lecture

Rachat de LCI : "La question ne se pose pas", selon TF1

"TF1" a estimé jeudi qu'il était trop tôt pour envisager des négociations avec les actionnaires du "Monde" pour la reprise de "LCI".

La direction de "TF1" n'envisage pas de céder pour le moment "LCI" aux actionnaires du "Monde". Ici le logo de LCI, le 29 juillet 2014 (illustration).
La direction de "TF1" n'envisage pas de céder pour le moment "LCI" aux actionnaires du "Monde". Ici le logo de LCI, le 29 juillet 2014 (illustration).
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

"La question ne se pose pas. On est encore sous le choc", a déclaré ce jeudi 31 juillet à l'AFP Frédéric Ivernel, directeur de la communication de TF1, alors que le CSA a refusé mardi de basculer la chaîne d'informations payante LCI sur la TNT gratuite.

Le président du directoire du groupe Le Monde, Louis Dreyfus a indiqué de son côté à l'AFP avoir eu un échange à ce sujet avec Nonce Paolini, PDG de TF1 : "Une fois passé le mouvement d'humeur et de déception de Nonce Paolini, on est à sa disposition pour commencer à discuter", a-t-il commenté, ajoutant que "la balle (était) dans leur camp".

Dans le monde des affaires dignes et responsables, on ne se déclare pas intéressé par une entreprise sans appeler le principal intéressé.

Frédéric Ivernel, directeur de la communication de TF1

"Le représentant des actionnaires du Monde (Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse) n'a envoyé qu'un SMS de six mots à Nonce Paolini, auquel il a répondu", a relativisé Frédéric Ivernel. "Je ne pense pas que le rachat d'une entreprise se fasse par un petit SMS de quelques mots."

Le directeur de la communication du groupe de télévision a estimé que Louis Dreyfus aurait dû contacter TF1 et non "faire des déclarations à la presse": "Dans le monde des affaires dignes et responsables, on ne se déclare pas intéressé par une entreprise sans appeler le principal intéressé, a-t-il déclaré avant d'ajouter : "pour que TF1 puisse examiner quoi que ce soit, encore faudrait-il qu'ils aient formulé quelque chose".

Les actionnaires du Monde, eux, ne veulent pas communiquer sur leur projet éditorial sans "en avoir discuté avec les équipes de LCI", selon Louis Dreyfus. "Je ne vois pas comment le groupe TF1, qui revendique une préoccupation envers ses salariés, pourrait envisager la fermeture sans examiner attentivement avec nous notre proposition de reprise", a-t-il commenté.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/