1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Procès Zahia : une première séance pimentée malgré l'absence des principaux protagonistes
1 min de lecture

Procès Zahia : une première séance pimentée malgré l'absence des principaux protagonistes

REPORTAGE - Franck Ribéry, Karim Benzema et Zahia étaient absents à l'ouverture du procès lundi 20 janvier. Mais d'autres témoins se sont chargés d'assurer le show.

Franck Ribéry, Zahia et Karim Benzema
Franck Ribéry, Zahia et Karim Benzema
Crédit : AFP / Archives

Franck Ribery et Karim Benzema sont jugés pour "sollicitation de prostituée mineure" à partir de ce lundi 20 janvier. Ils sont accusés d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec Zahia en 2008 et 2009, alors que la jeune femme avait moins de 18 ans. Mais il n'y avait pas d'escort-girl ni de footballeur au tribunal correctionnel de Paris pour l'ouverture du procès.

Les deux stars des Bleus n'ont pas estimé nécessaires de venir
répondre aux questions des juges, prétextant pour l'un des raisons personnelles, pour l'autre des raisons footballistiques, ce qui n'a d'ailleurs pas manqué d'exaspérer le président du tribunal.

était également absente. À la place, une autre escort-girl et des proxénètes présumés ont raconté à leur manière les liens entre les mondes du foot, de la nuit et de la prostitution, visiblement parfois intimement liés.

"Star fuckeuses", "michetonneuses" et "prostituées"

L'un d'eux, Abousofiane Mostaïd, un ancien de la Nouvelle Star, s'est lancé dans une série d'explications adressée aux magistrats. Au fil d'échanges souvent ponctués de rires dans la salle, il a détaillé la différence entre les mots "prostituée", "escort", "michetonneuse", "gogo danseuse", "femme de petite vertu" ou encore "star fuckeuses", qui sont selon lui "des filles éblouies par les gens célèbres".

Les principaux accusés avaient tous un point commun : tous ont été au cours de l'audience soit subitement frappés d'une profonde amnésie, soit soudainement sourds et muets ou incapables de comprendre le français. Surtout quand les noms d'illustres footballeurs, soupçonnés de bien comprendre eux aussi ce terme de "star fuckeuse", étaient prononcés.

À écouter

Le 1er jour du procès Zahia
01:29
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/