1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Pigasse, Niel et Capton rachètent le groupe AB pour 270 millions d'euros
2 min de lecture

Pigasse, Niel et Capton rachètent le groupe AB pour 270 millions d'euros

Le fonds Mediawan créé par les trois hommes veut en faire "le premier groupe indépendant de contenus en Europe".

Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton
Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton
Crédit : ERIC PIERMONT, SÉBASTIEN BOZON, LIONEL BONAVENTURE / AFP
Léa Stassinet & AFP

"Hélène et les garçons", "Premiers baisers", "Les vacances de l'amour" ou plus dernièrement "Engrenages" ou "Section de recherches", le groupe AB, producteur de toutes ces séries est bien connu des fans du petit écran. Et il s'apprête à être racheté par un trio d'hommes d'affaires composé de Xavier NielMatthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton, qui ont créé le fonds Mediawan. Le montant de la vente s'élève à 270 millions d'euros, a annoncé Mediawan lundi 30 janvier. 

"C'est une opportunité formidable", a déclaré Matthieu Pigasse. "Nous allons utiliser AB comme plateforme de départ pour créer le premier groupe indépendant de contenus en Europe. Nous allons réaliser un certain nombre d'acquisitions dans quelques semaines ou quelques mois, dont la valeur cumulée sera facilement supérieure à 1 milliard d'euros", a poursuivi Matthieu Pigasse. 

AB est l’un des derniers grands groupes audiovisuels français indépendants. Il est actuellement détenu à 53 % par Claude Berda (le B de AB fait référence à l’initiale de son nom), et par TF1 (33.5 %) et ses dirigeants (13.5 %). Il emploie 370 personnes et gère à la fois des activités de production et de diffusion. Le groupe possède 19 chaînes payantes, comme RTL9 ainsi que des chaînes spécialisées comme par exemple AB Moteurs, Chasse & Pêche, ou encore Golf Channel. Toutes ces activités lui ont permis d'engranger un chiffre d'affaires de 158 millions d'euros pour un résultat d'exploitation de 36 millions.

C'est une plateforme idéale pour développer la production en Europe

Pierre-Antoine Capton

"Claude Berda a accepté de partir avec nous plutôt qu'avec des acteurs qui proposaient davantage, car il voulait que ce qu'il a créé se développe dans un environnement indépendant, avec ses équipes", a commenté de son côté Xavier Niel, précisant que Mediawan discute "avec cinq autres acteurs en Europe pour consolider cette plateforme". 

À écouter aussi

Selon Pierre-Antoine Capton, président du directoire de Mediawan et patron de la société de production 3e Oeil, "c'est une plateforme idéale pour développer la production en Europe. Nous serons dans tous les domaines des contenus : cinéma, fiction et animation". Matthieu Pigasse ajoute : "Ce qui nous intéresse est la production de chaînes, (...), les produits autour de la SVOD (vidéo à la demande avec abonnement, ndlr), les services et les applications". 

Le rachat de AB doit être approuvé le 13 mars prochain par l'assemblée générale de Mediawan. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/