1 min de lecture Vidéo

Pharrell Williams accusé "d'emprunter" un riff à Franz Ferdinand

VIDÉOS - Alex Kapranos, le leader du groupe écossais Franz Ferdinand, a taclé le chanteur et producteur Pharrell Williams sur Twitter. Il l'accuse d'avoir "emprunté" un accord de sa chanson "Take Me Out".

Pharrell Williams le soir des Grammy Awards dimanche 27 janvier 2014 (illustration)
Pharrell Williams le soir des Grammy Awards dimanche 27 janvier 2014 (illustration) Crédit : AFP / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
Journaliste RTL

"Hey @Pharrell, j'adore tes chansons. Si tu veux emprunter un riff, il suffit de demander", a écrit Alex Kapranos sur Twitter vendredi 31 janvier, interpellant le chanteur et producteur

Le leader de a accompagné son message du clip de Can't rely on you de Paloma Faith, une chanson écrite et produite par celui qui a prêté sa voix aux pour Get Lucky. Alex Kapranos l'accuse d'avoir emprunté des notes du tube Take me out, sorti par le groupe écossais en 2004.

>
Franz Ferdinand - Take Me Out

Mais comme le rappellent plusieurs médias anglo-saxons, parmi lesquels Billboard ou Radio.com, Alex Kapranos n'a pas l'air d'en vouloir à son confrère. Il semble même plutôt plaisanter, et affirme qu'il espère que la chanson de Paloma Faith "sera un tube, une fois encore".

Ce n'est pas la première fois que Pharrell Williams, , est accusé d'utiliser des samples d'autres musiciens pour ses productions. Après la sortie de Blurred Lines de , derrière laquelle on retrouve encore Pharrell, la famille de Marvin Gaye l'a accusé de copier Got to give it up.

>
GOT TO GIVE IT UP - MARVIN GAYE
>
Robin Thicke - Blurred Lines ft. T.I., Pharrell
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Musique Culture-loisirs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants