1 min de lecture Télévision

"On n'est pas couché" : échange tendu entre Jérémy Ferrari et le journaliste Georges Malbrunot

L'humoriste a accusé le journaliste, auteur avec Christian Chesnot du livre "Qatar papers comment Doha finance l’Islam de France et d’Europe", de ne "pas donner de faits concrets".

>
Christian Chesnot et Georges Malbrunot (reporters) - On n'est pas couché 13 avril 2019 #ONPC Crédit Image : Capture d'écran / France 2 |
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Le livre des journalistes et ex-otages en Irak Christian Chesnot et Georges Malbrunot a déchaîné les passions sur le plateau d'On n'est pas couché samedi 13 avril. Intitulé Qatar papers comment Doha finance l’Islam de France et d’Europe, "c'est une mise en garde contre l'influence de l'islam politique", expliquent ses auteurs. 

"On n'est pas dans le financement du terrorisme mais d'une idéologie qui peut dériver", ont poursuivi les deux reporters, qui ont notamment évoqué le financement des Qatariens pour des mosquées et des "centres de vies" en France. 

Un discours qui n'a pas convaincu certains autres invités sur le plateau de Laurent Ruquier. L'actrice Céline Sallette, à l'affiche de Mais vous êtes fous les a ainsi accusés de véhiculer "de la peur et du fantasme" envers la religion musulmane. 

"Quels sont les faits ?", continue l'humoriste Jérémy Ferrari, également autour de la table. "Vous parlez d'une petite musique de fond, mais pour un journaliste, 'une petite musique de fond', ce n'est pas ce que j'appelle un argument", a-t-il lancé. 

La petite musique de fond c'est la musique des Frères musulmans derrière

Georges Malbrunot, journaliste
Partager la citation
À lire aussi
Miss Nord-Pas-de-Calaisb2019. People
Miss France 2020 : qui est Florentine Somers, élue Miss Nord-Pas-de-Calais 2019 ?

"Des arguments, il y en a plein le livre ! Vous l'avez lu ?", questionne Georges Malbrunot, visiblement énervé. "La petite musique de fond c'est la musique des Frères musulmans derrière", a-t-il poursuivi, donnant l'exemple de Youssef al-Qaradawi prédicateur égyptien abrité au Qatar depuis 40 ans et leader des Frères musulmans et de ses prêches sur "l'homosexualité, les femmes et les juifs". 

Après la prise de parole de Christine Angot, qui a de son côté évoqué "la prudence" des deux journalistes sur un sujet aussi sensible, les esprits se sont apaisés. "Le discours sans fait, ça ne fait qu'une rumeur", a cependant terminé Jérémy Ferrari. "On ne vous accuse pas de mensonges. N'ayez pas peur, les gens ne sont pas bêtes, si vous leur donnez des exemples, ils comprennent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias Jérémy Ferrari
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants