1 min de lecture Arts et Spectacles

Mort de Robert Castel : Enrico Macias a "perdu un frère" qui lui a "tout appris"

VU DANS LA PRESSE - Le chanteur pied-noir a rendu hommage à son ami, pionnier du folklore des Français d'Algérie.

Enrico Macias, en octobre 2018, à Paris
Enrico Macias, en octobre 2018, à Paris Crédit : LUCAS BARIOULET / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Samedi 5 décembre la famille de Robert Castel a annoncé à l'AFP que le comédien de 87 ans venait de s'éteindre à l'hôpital de la Pitié-Salpêtière, à Paris. Le comédien, véritable référence et pionnier de l'humour pied-noir depuis le succès de la pièce La Famille Hernandez mise en scène en 1957, a succombé des suites d'une longue maladie. 

Contacté par nos confrères du Parisien, Enrico Macias, lui aussi idole des pieds-noirs, a fait part de son immense tristesse. "C'est un grand malheur, j'ai beaucoup de peine pour Robert", a-t-il confié. "J'ai perdu un frère. C'était vraiment un frère à tout point de vue", confie le natif de Constantine, en Algérie, qui avait par la suite rencontré Robert Castel né à Bab El Oued, célèbre quartier d'Alger. 

"Je jouais dans l'orchestre de son père qui était un grand musicien de musique arabo-andalouse", rappelle Enrico Macias. Par la suite, en métropole et après avoir quitté tous deux l'Algérie devenue indépendante, le duo d'artistes avait joué ensemble dans des sketchs. "J'ai tout appris de lui. C'est lui qui m'a guidé pour jouer la comédie car je suis chanteur avant tout", raconte-t-il au quotidien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arts et Spectacles Enrico Macias People
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants