2 min de lecture Miss France

Miss France 2017 : la "malédiction" des Miss Tahiti se poursuit avec Vaea Ferrand

Pour la cinquième année consécutive, Miss Tahiti est élue dauphine de Miss France 2017. Une "malédiction" qui suit les candidates de l'île du Pacifique.

Miss Tahiti, deuxième dauphine de Miss France 2017
Miss Tahiti, deuxième dauphine de Miss France 2017 Crédit : VINCENT DAMOURETTE/SIPA
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Miss Tahiti, éternelle dauphine de Miss France ? Depuis quatre ans, les candidates de l'île du Pacifique, pourtant près du but, doivent se contenter de la place de dauphine de Miss France. Cette année encore, Vaea Ferrand a été élue deuxième dauphine d'Alicia Aylies. De quoi faire réagir des centaines d'internautes, qui saluent la beauté de la miss polynésienne, mais expriment également leur mécontentement.

L'année dernière, Miss Tahiti n'avait, une fois de plus, par réussi à briser la "malédiction" des candidates de l'île. Vaimiti Teiefitu avait été élue, comme les trois années précédentes, première dauphine. Ce qui avait largement agacé les internautes qui s'étonnaient de ne pas voir la Miss Tahiti décrocher la couronne.

Même chose lors de l'élection de Miss France 2015, quand Hinarere Taputu n'avait décroché que l'écharpe de première dauphine de Camille Cerf.

La "malédiction" de Miss Tahiti, une inégalité dans les votes

La "malédiction" des Miss Tahiti aurait en fait une cause tout a fait rationnelle. Les conditions de vote des habitants des Polynésie n'étant pas optimales. Tout d'abord, le décalage horaire ne joue pas en faveur de l'Outre-mer. Avec 11 heures de décalage entre la Métropole et Tahiti, les ultra-marins peuvent difficilement se mobiliser en masse pour leur candidate.

En cause également, l'inégalité démographique entre les régions d'Outre-mer et l'hexagone. Les îles étant largement moins peuplées que les régions métropolitaine, il est normal que les votes soient moins nombreux. Si Sylvie Tellier, présidente de la société Miss France assure l'égalité des votes, il est logique que la démographie de la région joue sur le nombre d'appels.

À lire aussi
L'ancienne fondatrice française et présidente du comité Miss France Geneviève de Fontenay dans son appartement à Saint-Cloud, le 27 octobre 2020. people
Miss France 2021 : pourquoi Geneviève de Fontenay a refusé l'invitation de Sylvie Tellier

Dernier handicap pour les soutiens de Miss Tahiti, la saturation des réseaux téléphoniques et de la chaîne. Chaque année, des problèmes de réception, de traitement des appels, et donc de comptabilisation des votes sont déplorés par les polynésiens. Autant d'obstacles qui compromettent le vote des tahitiens, et séparent Miss Tahiti de la couronne de Miss France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Miss France People Tahiti
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants