1 min de lecture People

Michel Drucker : des proches donnent des nouvelles rassurantes après son opération

Michel Drucker devra rester en convalescence plusieurs mois après un triple pontage coronarien, une opération du cœur, réalisé le 26 septembre dernier.

Michel Drucker poursuit sa convalescence après une lourde opération du cœur
Michel Drucker poursuit sa convalescence après une lourde opération du cœur Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Le 26 septembre dernier, Michel Drucker subissait une importante opération du cœur. L'animateur entame désormais une longue convalescence et ne reviendra pas sur les plateaux de télévision avant 2021. Son entourage tient à rassurer ses fans en accordant des interviews.

Ainsi, Michel Boujenah a tenu à préciser au micro d'On refait la télé, le 24 octobre dernier : "Je lui ai envoyé un message ce matin, il m’a répondu en me disant qu’il allait mieux. C’est un homme formidable. Il est d’une droiture et d’une fidélité… C’est rare". Dans les colonnes du ParisienFrançoise Coquet, la productrice de Michel Drucker depuis 1973 explique : "Il va mieux, il a le moral (...) Il a eu un triple pontage. Il avait des douleurs les premiers jours, mais il est resté très courageux". Elle poursuit : "Avec tout le sport qu'il a fait, faut bien que ça serve à quelque chose. C'est un battant et la télé lui manque. Il mourra sur scène".

Plus encore, la vétérinaire et chroniqueuse Hélène Gateau révèle dans un Éclair de Guény : "Il est en convalescence. Tout se passe bien, après c'est sûr que ça a été un petit coup dur pour tout le monde mais, il est déjà en train de penser à sa rentrée télé, donc je pense qu'il va mieux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Michel Drucker Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants