3 min de lecture People

Line Renaud raconte sa drôle de relation avec Jacques Chirac : "J'étais sa sœur"

INVITÉE RTL - Toujours présente au côté de l'ancien président, Line Renaud raconte ses incroyables amitiés dans "En toute confidence".

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Rencontre avec Line Renaud, à l'occasion de la parution du 2e tome de ses souvenirs "En toute confidence". Elle dit tout en exclusivité radio à Bernard Lehut. Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Aymeric Parthonnaud

Dans son livre En toute confidence (à paraître le 7 octobre aux éditions Denoël), Line Renaud évoque les rencontres, les amitiés qui ont jalonné la seconde partie de sa vie... Parmi celles-ci, Jacques Chirac, "une immense amitié", écrit-elle, une affaire de famille, une amitié fraternelle...

"J'étais sa sœur. Et vous savez comment je l'ai su ? Je l'ai su à une remise de Légion d'honneur. Je parlais à mi-voix à une amie, mais c'était trop fort pour lui. Et il m'a dit : 'Quand ma petite sœur voudra bien se taire !' (rires) Alors là j'en ai déduit qu'il avait les mêmes sentiments pour moi, raconte Line Renaud au micro de RTL.

Une anecdote illustre ce lien fraternel, cette véritable complicité qui s'était nouée entre celui qui était devenu président de la République et Line Renaud. 

"Jacques n'était pas mondain. Pas du tout mondain. Lui c'était plutôt le bistro avec une bonne bière. Mais il y avait les dîners mondains à l'Élysée. Bernadette adorait ça. Suivant l'importance de l'invité, à sa droite il avait telle ou telle personne, mais à sa gauche c'était toujours moi. Quand il touchait mon pied avec son talon. Ça voulait dire 'Je commence à être fatigué'. C'est là où j'entrais en jeu. Je disais qu'il fallait partir maintenant. Je lui disais : 'C'est pas bien Jacques, faut pas me demander une chose pareille.Pour tout le monde je suis très mal élevé. C'est à Bernadette de faire ça.' Et si je tardais trop, c'était Jacques Chirac qui disait lui-même : 'Line est fatiguée !'"  

Une famille recomposée

À lire aussi
Arnold Schwarzenegger people
Schwarzenegger, opéré du cœur, assure se sentir "merveilleusement bien"

Line Renaud, qui n'a pas eu d'enfant, se confie également sur ce qu'elle appelle sa famille recomposée et notamment sur celles qui ont été présentes quasi quotidiennement au moment de son hospitalisation l'an dernier et qu'elle considère comme ses deux filles : Muriel Robin et Claude Chirac.

"Je sais que je suis pas leur mère, mais Muriel avant de venir me dit toujours 'Allo maman ?'. et moi, je fonds. Alors c'est comme ça. C'est très fort avec Muriel et très fort avec Claude. [Muriel] n'a pas eu une enfance très tendre. Je ne sais pas si elle a souvent entendu sa maman lui dire 'je t'aime'... Et je ne sais pas si Bernadette a dit souvent 'je t'aime' [à Claude Chirac], même si elle le pensait..."

Dany Boon, lui aussi est un fils pour Line Renaud. Elle doit d'ailleurs tourner au printemps prochain. Parmi les nombreux portraits brossés dans son livre, celui de Dalida est particulièrement émouvant. "C'était une immense amie. On allait au sport toutes les deux. Elle me disait 'fais-moi rire'. elle avait peur de l'âge, ce qui ne m'a jamais touché. Prendre une année de plus pour moi, c'est prendre une année de bonheur. Pour elle c'était une année de malheur. Quand on remplissait les papiers pour la gymnastique, elle sautait la ligne de l'âge, se remémore Line Renaud. 

Le rôle de sa vie

Dans le premier volume de ses souvenirs, Line Renaud revenait en détail sur son parcours de chanteuse et de meneuse de revue au music-hall. Ici elle raconte sa seconde carrière, celle de comédienne... D'abord au théâtre avec l'immense succès de Folle Amanda puis au cinéma et Bienvenue chez les Chtis et à la télévision avec Suzie Berton sur France 3. Le rôle de sa carrière. "Elle était intrigante, indéfinissable, elle jouait avec les gens, menteuse, manipulatrice... Un double personnage", souligne la comédienne. 

Et Line Renaud, c'est aussi l'engagement. Les 30 dernières années de la vie de Line Renaud sont marquées par son soutien au Sidaction. Elle y revient longuement ici et rappelle combien ce combat a pu être difficile à ses débuts... "Elizabeth Taylor qui m'a précédée en Amérique m'a dit : 'Tu ne sais pas à quoi tu t'attaques. Tu vas voir, les lettres d'insultes...' Et effectivement, il y a 35 ans, j'ai reçu beaucoup de lettres d'insultes. mais après le premier Sidaction, quand nous avons eu les antennes pendant 7 heures. Les gens ont été convaincus..., rappelle Line Renaud. Et je n'ai plus jamais reçu une lettre méchante. Plus jamais".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Line Renaud Littérature
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants