2 min de lecture Actu

Line Renaud a 90 ans : une jeune nonagénaire qui a la joie de vivre

PORTRAIT - La chanteuse et actrice aux yeux bleus fête ses 90 ans ce 2 juillet. Une femme pleine de vie, qui réclame le droit à mourir dans la dignité mais sans être pressée.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
Line Renaud, jeune nonagénaire à la joie de vivre Crédit Image : © François Lefebvre / FTV 2014 | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau

Elle a soufflé le 2 juillet ses 90 bougies : Line Renaud, jeune nonagénaire à la joie de vivre, fera sûrement la fête tard sans nostalgie apparente. "Un anniversaire, ce n'est pas du temps en moins, mais un bonheur en plus", lâche-t-elle. Ses 90 ans, Line Renaud les fêtera aussi demain à la télévision. Autour d'elle, ses amies souvent artistes, qui la présentent comme une seconde maman, elle qui n'a pas eu d'enfant.

Cela fait plus de 70 ans maintenant que ses yeux bleus si lumineux ont conquis le public. En cachette d'abord, la jeune Jacqueline Enté, fille d'un camionneur et d'une secrétaire, aime chanter. Elle s'inscrit aux radio-crochets sans prévenir ses parents, mais elle gagne et doit bien leur dire d'où vient l'argent qu'elle a remporté. Démarrent alors des auditions où elle interprète les titres d'un certain Louis Gasté.

Un coup de foudre qui ne sera pas qu'artistique : en septembre 1945, Jacqueline Enté se produit aux Folies-Belleville, il est dans la salle, deviendra son Pygmalion et son mari Loulou, l'amour de sa vie, celui qui la rebaptise Line Renaud avec lequel elle sillonne l'Hexagone en caravane avec Ma cabane au Canada. "J'ai fait le tour de France debout, comme de Gaulle", s'amuse-t-elle. De Gaulle, son idole, et le seul président de la République qu'elle n'ait pas rencontré depuis Vincent Auriol.

La lutte contre le sida, grande cause de sa vie

Dans les années 1950, Line Renaud traverse aussi l'Atlantique : Mademoiselle from Armentières part à la conquête du monde, tire le haut de l'affiche à Las Vegas et a même aujourd'hui une rue à son nom. La grande cause de sa vie, son engagement contre le sida, est né aux États-Unis.

À lire aussi
Laurent Ruquier Laurent Ruquier
Le Best of des Grosses Têtes du samedi 19 octobre

En 1984, elle assiste à un gala organisé par Elizabeth Taylor pour mobiliser contre la maladie qui panique l'Amérique. De retour en France, Line Renaud en parle au journal 13 heures. Des artistes l'appellent, l'institut Pasteur aussi : elle lancera, avec Pierre Bergé, le Sidaction.

La mort, Line Renaud l'a souvent croisé, pendant la guerre d'abord. Un missile V1 s'écrase à quelques mètres d'elle, elle passe aussi sous un camion allemand à vélo ; la bicyclette ne s'en remettra pas, elle si : Line Renaud conclut qu'elle est protégée. Autour d'elle, au fil des ans, les gens sont partis : ses parents, Loulou, et plus récemment Johnny, son filleul de scène. Line Renaud réclame aujourd'hui le droit à mourir dans la dignité mais sans être pressée. "Il y a là-haut beaucoup de gens que j'aime, mais ils se débrouillent très bien sans moi pour le moment", dit-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Actu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants