2 min de lecture Télévision

LCI dans la ligne de mire de Bergé, Niel et Pigasse

La chaîne d'information ne deviendra pas gratuite, selon une décision du CSA. Menacée de fermeture, LCI intéresse cependant Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse.

Xavier Niel, Pierre Bergé et Mathieux Pigasse le 27 novembre 2011 à Paris. (Archives)
Xavier Niel, Pierre Bergé et Mathieux Pigasse le 27 novembre 2011 à Paris. (Archives) Crédit : AFP / MARTIN BUREAU
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Malgré tous ses efforts, LCI ne deviendra pas une chaîne d'information diffusée gratuitement sur la TNT. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a tranché ce mardi 29 juillet en sa défaveur. Pionnière des chaînes d'information, il y a une vingtaine d'années, LCI lutte difficilement contre ses nouveaux concurrents BFM TV et iTélé. La chaîne du groupe TF1 ne compte plus que 13.000 téléspectateurs, rapporte L'Express.

Cette décision tombe comme un couperet pour la chaîne d'information. En effet, elle était tiraillée entre son passage en gratuit et sa fermeture, comme l'avait annoncé le groupe TF1. Dès l'annonce de la nouvelle, les réactions se multiplient sur les réseaux sociaux. Jean-Pierre Pernaut dénonce "un scandale", sur Twitter. 

Mais cette nouvelle pourrait bien profiter à trois actionnaires, magnats des médias en France déjà propriétaires du "Monde". Le trio composé de Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, aussi appelé "BNP", a confirmé son intérêt pour la reprise de LCI. qui serait "complémentaire des activités du Monde et en cohérence avec la transformation en cours du groupe", explique le président du directoire Louis Dreyfus. 

La rédaction vous recommande

Bergé, Niel et Pigasse avaient déjà dévoilé leurs cartes, dès le 24 juillet dernier, avec l'annonce de Louis Dreyfus qui avait déclaré que "les actionnaires majoritaires du Monde mènent cette réflexion depuis quelques semaines dans l'hypothèse où le CSA déciderait de laisser LCI en payant. Puisque les actionnaires de cette chaîne ont déclaré publiquement leur intention de fermer LCI, les actionnaires du Monde pourraient le cas échéant formaliser une offre de reprise dans un délai court". Aucun détail concernant cette offre n'a été communiqué. 

Le refus de Nonce Paolini

À lire aussi
Les nouveaux membres du cast du "Seigneur des Anneaux" et où vous les avez déjà vu... séries
"Le Seigneur des Anneaux" (Amazon) : la série accueille une myriade de nouveaux acteurs

La colère de Nonce Paolini fut quasi immédiate, après que "BNP" a dévoilé ses cartes. Il estime que ce possible rachat serait un nouvel argument, contre le passage LCI à la gratuité. Le PDG du groupe avait dénoncé des "manipulations détestables".

En proposant le rachat de LCI, Bergé, Niel et Pigasse, à la tête du journal Le Monde, n'en sont pas à leur premier coup d'essai. Après avoir récemment acquis Le Nouvel Observateur et Rue89, les trois investisseurs sont aussi propriétaires des Inrocks. Xavier Niel est également actionnaire minoritaire d'Atlantico.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias Pierre Bergé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants