1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. L'IGF blanchit les activités du PDG de Radio France
1 min de lecture

L'IGF blanchit les activités du PDG de Radio France

L'enquête de l'Inspection des Finances sur Radio France conclut à des dépenses qui "ne présentent pas de caractère abusif" mais invite à se doter de règles de validation des dépenses.

Le président de Radio France Mathieu Gallet le 2 avril à Paris
Le président de Radio France Mathieu Gallet le 2 avril à Paris
Crédit : AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
Yannick Sanchez

Mathieu Gallet, le PDG de Radio France est peut-être tiré d'affaire. L'enquête de l'inspection générale des finances a finalement conclu à des dépenses qui ne "présentent pas de caractère abusif" après une série de révélations sur le coût de la rénovation de son bureau, de sa voiture et de son conseiller en communication.

"Aucune des dépenses examinées, du président ou d'un membre du comité exécutif, ne présente de caractère anormal ou disproportionné par leur nature ou leur montant", a estimé l'inspection générale des finances après huit jours d'enquête. Le rapport précise toutefois que "le processus de décision mérite une attention particulière". En effet en principe, stipule le rapport, toute dépense doit respecter "soit une règle formalisée de l'entreprise, soit une autorisation dérogatoire accordée par des autorités dirigeantes, le plus souvent le président directeur général". Les dépenses du PDG ne sont donc soumises à aucun contrôle. .

Les recommandations de l'IGF

Vu qu'il n'y a à l'heure actuelle pas de "double regard" sur les dépenses effectuées par le PDG, l'inspection générale des finances invite Radio France à se doter de règles internes de validation des dépenses ou à mettre en place un audit interne pouvant porter sur "le motif des voyages, le montant des dépenses occasionnées, les frais d'hôtel et l'absence de dépenses ou de surcoûts étrangers à l'exercice des fonctions opérationnelles ou de représentation". L'IGF suggère enfin d'assurer le "respect effectif du droit de la mise en concurrence" en harmonisant notamment les seuils de contrôle.

Après 28 jours de grève, voilà qui vient clore la fin du plus long conflit de l'histoire du groupe audiovisuel public. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/