1 min de lecture People

Kev Adams, Taylor Swift, Lara Fabian : les célébrités, cibles préférées des hackers

Insultes, publicité gratuite, clichés gênants... Les célébrités sont les cibles préférées des pirates du web. Quand certaines sont obligés d'interpeller la justice pour régler le problème, d'autres essayent de doubler les hackers.

Lara Fabian, Kev Adams, mais aussi Rihanna et Jennifer Lawrence ont été les victimes de piratage informatique.
Lara Fabian, Kev Adams, mais aussi Rihanna et Jennifer Lawrence ont été les victimes de piratage informatique. Crédit : ATTILA KISBENEDEK / AFP
Elia Dahan
Elia Dahan
Journaliste RTL

Cette semaine, Rick Allisson, ancien compagnon de la chanteuse Lara Fabian se faisait pirater son compte Facebook. Un message d'insultes émanant de son compte à l'encontre de la chanteuse a été publié. Après avoir fait paraître un mea-culpa, les choses sont rentrées dans l'ordre pour le musicien qui a été la cible, comme de nombreuses célébrités de hackers.
En janvier dernier, c'était l'humoriste Kev Adams qui se faisait hacker. Un groupe de pirates informatiques, se réclamant de la religion musulmane, "La Fallaga Team", avait publié un message sur la home de l'acteur de Soda. Cette attaque ne visait pas directement Kev Adams mais sa notoriété. Les hackeurs précisaient dans leur message qu'ils n'avaient supprimé aucune information mais que grâce à lui tout le monde pourrait lire cette déclaration.

Taylor Swift prend les devants

Une goutte d'eau dans l'océan du piratage informatique. Début septembre, une vague de clichés privés déferlaient sur la toile. Des photos nues de stars américaines telles que l'actrice Jennifer Lawrence ou les chanteuse Rihanna et Hilary Duff ont été publiées sur les réseaux sociaux. À l'origine : un piratage de iCloud, un système de stockage numérique externe pour les tablettes et smartphones. Le FBI est intervenu et les clichés ont été très rapidement retirés mais ils ont laissé une trace dans la mémoire des stars.

Pour pallier à tout piratage la chanteuse américaine Taylor Swift a choisi de prendre les devants. Afin que son nom ne soit pas associer à des termes ou contenus qu'elle ne maîtriserait pas et qui saliraient son image, la jeune femme a acheté deux noms de domaines : taylorswift.adult et taylorswift.porn. Un pied-de-nez aux pirates.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Internet Piratage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants