1 min de lecture États-Unis

Kanye West construit des maisons pour les sans-abris inspirées de "Star Wars"

Le rappeur américain Kanye West s'est lancé dans la construction de dômes en bois et en béton pour les sans-abris de Californie aux États-Unis. Trois maisons sont sorties de terre mais le projet est d'ores et déjà menacé.

Les maisons de la planète Tatooine dans "Star Wars"
Les maisons de la planète Tatooine dans "Star Wars" Crédit : Capture d'écran "Star Wars"
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Après la musique et la mode, Kanye West se lance dans l'immobilier. Le rappeur américain a dessiné des maisons en forme d'igloos, sur le modèle de celles qu'on aperçoit sur la planète Tatooine dans la saga Star Wars. Ces logements seront destinés à accueillir des sans-abris aux États-Unis, des constructions illégales selon le voisinage. 

Baptisées "Yeezy homes", Yeezy étant le nom de sa collection de prêt-à-porter, les maisons ressemblent étrangement à l'habitat de Luke Skywalker dans Star Wars inspiré des résidences traditionnelles de Tataouine (Tunisie) où avaient été tournées les scènes du film. 

Les premiers logements ont été construits sur un terrain de plus de 200 hectares là où vit le rappeur, à Calabasas en Californie. Ce sont des dômes de 15 mètres de haut, préfabriqués en béton et en bois. Trois d'entre eux sont déjà sorties de terre en juillet dernier. 

En mai 2018, Kanye West, à la tête d'une fortune estimée à 240 millions de dollars selon Forbes, avait annoncé sur Twitter sa volonté de créer son entreprise d’architecture et de construire des maisons en bois pour les plus démunis, afin de créer "un monde meilleur".

À lire aussi
Steve Harvey, présentateur de Miss Univers People
Miss Univers 2019 : Steve Harvey fait une gaffe une seconde fois

Le projet est d'ores et déjà menacé car il violerait les codes du bâtiment du comté californien. Plusieurs voisins se sont plaints auprès du Département des travaux publics que le chantier se déroulait jusque tard le soir. Un inspecteur des travaux publics s'est alors rendu sur place et a découvert que les "Yeezy homes" étaient temporaires et ne nécessitaient donc pas de permis, rapporte TMZ

D'autres inspecteurs ont par la suite découvert que les structures reposaient sur des fondations en béton infirmant le caractère temporaire des habitats. Kanye West a jusqu'au 15 septembre pour se mettre en conformité et obtenir les permis obligatoires, faute de quoi les dômes seront détruits. 

Lire la suite
États-Unis SDF Kanye West
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants