2 min de lecture People

Jean-Claude Brialy : "On m'a enfermé dans une cage dorée"

Ce samedi, Jean-Alphonse Richard revient sur la vie de Jean-Claude Brialy

Jean Alphonse Richard
Jean Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Justine Vignaux

Jean-Claude Brialy n'a jamais été acteur. Ni amuseur public. Il fut un simple spectateur. Celui de sa propre vie. Car depuis l'enfance, en se regardant dans l'eau d'un ruisseau, il avait appris dans ce miroir improvisé à être lucide : à ne jamais se fier aux apparences, même les plus attirantes...
 
Jean-Claude Brialy est né avant guerre dans ce pays, l'Algérie qui est encore française. Les parents, Roger et Suzanne. Un père, officier dans l'armée, qui manie les principes et la trique avec une vigueur identique. Une mère, jolie, très discrète, qui fait du repassage et chante des airs d'opérette.

Chez les Brialy, l'existence est réglée comme un métronome. On y vit au rythme de la caserne et des repas et du silence qui chaque soir retombe dans l'appartement.
 
Dans ce huis clos domestique, Jean-Claude Brialy a le sentiment d'étouffer. Il a tout juste six ou sept ans mais il porte déjà en lui la détestation de l'autorité, la méfiance pour l'ordre parfait et la crainte de l'immobilisme...

Jean-Claude Brialy va donc tout jeune mettre en œuvre des stratagèmes pour échapper aux obligations, contourner les directives et éviter les leçons d'arithmétique...Le "beau Jean-Claude" comme l'appelle son père tant son fils aîné aime être chic et tiré à quatre épingles, sera donc officiellement un garçon sage le jour et soumis à la discipline : bon garçon, bon frère, enfant de choeur à l'église, où il sert la messe sans broncher et même avec une certaine délectation tant l'apparat, les habits, l'encens, le spectacle de la messe le réjouissent...

À lire aussi
Vanessa Ponce de Leon lors de l'élection Miss Monde 2018 people
Miss Monde 2018 : qui est Vanessa Ponce de Leon, la gagnante ?

Dans ce monde où il étouffe, Jean-Claude Brialy rêve de fantaisie ert de spectacle...Les chanteurs , les comédiens, les maquillages et les déguisements ont toujours exercé sur lui une profonde fascination.....Tout petit en Algérie, l'oreille collée à un poste de radio, il s'imaginait chanter à côté de Maurice Chevalier ou de Mistinguett...Premier spectacle à la fête des écoles d'Alger, premières scènes improvisées dans le grenier de sa grand-mère, à Chambellay, près d'Angers, où le public lui est acquis et où les vacances sont des délivrances...

Lors d'une visite à la tante Germaine à Paris, celle-ci l'emmène voir un soir Joséphine Baker aux Folies Bergères..."J'eus un vrai coup de foudre pour le music hall, la revue était extraordinaire" écrira Brialy...C'est sans doute ce soir là, au miles de ce décor foisonnant de lumière, de plumes, de strass et de paillettes, que Jean-Claude Brialy décidera intimement de monter sur scène...
 
Viré du Prytanée militaire de la Flèche, sans aucune ambition universitaire, obsédé par l'idée de tout plaquer, Jean-Claude Brialy ne pense donc plus qu'au théâtre...


L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Biographie Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795710638
Jean-Claude Brialy : "On m'a enfermé dans une cage dorée"
Jean-Claude Brialy : "On m'a enfermé dans une cage dorée"
Ce samedi, Jean-Alphonse Richard revient sur la vie de Jean-Claude Brialy
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/jean-claude-brialy-on-m-a-enferme-dans-une-cage-doree-7795710638
2018-11-26 15:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/4dwhUTtWGyWn9zhTexzwWw/330v220-2/online/image/2014/0521/7772172847_jean-alphonse-richard.jpg