1 min de lecture Réseaux sociaux

J. K. Rowling critique Donald Trump puis s'excuse

L’écrivaine, qui fêtait son anniversaire le 31 juillet, a cru que Donald Trump n'avait pas salué un enfant handicapé.

J. K. Rowling lors d'une séance de dédicaces
J. K. Rowling lors d'une séance de dédicaces Crédit : Sipa
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

La maman de Harry Potter a tweeté trop vite. L'auteure écossaise J. K. Rowling, particulièrement critique envers le nouveau locataire de la Maison Blanche, a publié ce 31 juillet 2017 plusieurs tweets d'excuse. Après avoir visionné une vidéo intitulée "Trump ignore un garçon handicapé qui attend la main en l'air", J. K. Rowling s'était indignée sur le réseau social : "Comme il est stupéfiant et horrible de voir que Trump ne peut pas se résoudre à serrer la main d'un petit garçon qui voulait seulement toucher le président", a-t-elle écrit fin juillet. 

Seul problème : la vidéo a été montée à charge et le président Trump a bel et bien serré la main de cet enfant. Immédiatement l'écrivaine a supprimé sa critique initiale pour rédiger des excuses. "Des sources m'ont informée que ce n'était pas une représentation complète et juste de leur interaction. J'ai très clairement projeté mes propres sensibilités sur la question des personnes handicapées qui sont trop souvent ignoré, a tweeté l'Écossaise. Je présente mes excuses sans réserve à cet enfant et à sa famille".

De nombreux internautes ont salué le mea culpa de l'auteure en signalant que Donald Trump lui-même serait bien incapable de reconnaître ses propres erreurs et de s'excuser ainsi. Des supporters du président américain, eux, appelaient J. K. Rowling a s'excuser directement auprès du président.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Harry Potter JK Rowling
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants